Cosumar : le gendarme du marché donne son feu vert pour l’absorption de Sucrafor

Cosumar : le gendarme du marché donne son feu vert pour l’absorption de Sucrafor

La Bourse de Casablanca. Crédit : Yassine Toumi /TelQuel

Le groupe Cosumar est autorisé par l’autorité des marchés financiers pour absorber sa filiale Sucrafor, qui exploite une sucrerie à Nador, unique raffinerie de la région de l’Oriental. Montant du deal : 133 millions de dirhams. Détails de l’opération.

L’Autorité Marocaine des Marchés des Capitaux vient de délivrer son visa pour l’opération de fusion-absorption de Sucrafor par Cosumar. Montant du deal : 133,22 millions de dirhams. L’opération se fera en deux temps : Sucrafor apportera ses actifs à Cosumar. En échange, ce dernier lancera une augmentation de capital réservée aux actionnaires de Sucrafor. La parité d’échange fixée par les arrangeurs de la transaction (Attijari Finance Corp) est de  1,4 action Cosumar pour une action Sucrafor, soit 7 actions Cosumar pour 5 actions Sucrafor

Unique raffinerie de la région de l’Oriental, Sucrafor exploite une sucrerie située à Nador, pour une capacité de transformation de 4300 tonnes de betteraves par jour. Ses produits sont commercialisés sous la marque « La Gazelle ». Elle a réalisé en 2015 un résultat net de 16 millions de dirhams pour un chiffre d’affaires de 231 millions de dirhams.

Rachetée en 2005 auprès de l’Etat, dans le cadre d’une large opération de privatisation des sucreries publiques, Sucrafor est détenue depuis à hauteur de 91% par Cosumar.

Objectif : simplifier l’organisation du groupe

« Dans le cadre d’une restructuration interne des activités du groupe Cosumar, il est apparu nécessaire de simplifier l’organigramme de cette dernière, compte tenu des liens en capital entre Sucrafor et Cosumar, des liens en management  (Mohamed Fikrat étant PDG des deux structures) et de la complémentarité entre les activités des deux sociétés », explique le management de Cosumar dans la note d’information de l’opération. « La  fusion a également pour objectifs de réduire les coûts fixes de fonctionnement et d’optimiser l’utilisation des ressources financières, humaines et techniques », peut-on également lire dans la note visée par l’AMMC. 

Validé par le gendarme de la place, le projet de fusion-absoprtion sera soumis le 30 décembre aux actionnaires de Cosumar, qui seront convoqués dans le cadre d’une assemblée générale extraordinaire pour approuver la transaction. L’échange des titres se fera le 4 janvier 2017.

article suivant

L'écrivain et réalisateur franco-afghan Atiq Rahimi fait son cinéma

Engagez-vous à nos côtés, pour un journalisme indépendant et exigeant.
Abonnement 100% numérique.

Tout TelQuel en illimité

Accédez à tous nos articles sur
ordinateur, tablette et mobile.

Les alertes confidentielles

Recevez par mail, les informations
confidentielles, en avant-première.

Le magazine en numérique

Recevez le magazine TelQuel en format
numérique en avant première.

Abonnement 100% numérique, à partir de 10DH le premier mois, puis 49DH par mois.