Le Nigeria "heureux" de la demande de réintégration du Maroc à l'UA

Le Nigeria "heureux" de la demande de réintégration du Maroc à l'UA

Dans le communiqué conjoint sanctionnant la visite du roi Mohammed VI au Nigeria, les deux pays ont réaffirmé leur « détermination à forger un partenariat commun en vue de promouvoir la coopération Sud-Sud et le développement en Afrique ».

Par

Crédit: @BayoOmoboriowo

Huit jours après la visite du roi Mohammed VI au Nigeria, le Maroc et le Nigeria ont publié un communiqué conjoint ce 11 décembre dans lequel Lagos,  qui est considéré comme un soutien traditionnel du Polisario se dit « heureux » de la demande d’adhésion du Maroc à l’Union africaine. Une formulation différente de celle utilisée dans les communiqués conjoints publiés à l’issue des visites royales à Madagascar et en Ethiopie dans lesquelles les présidences de ces deux pays affichent leur soutien à la demande d’adhésion marocaine.

Le communiqué conjoint mentionne également les principaux accords auquels sont parvenus les deux pays durant la visite royale. « La construction d’une usine intégrée de production d’engrais au Nigeria » suite à un accord entre l’Office chérifien des phosphates et le groupe nigérian Dangote Group est évoquée tout comme « la construction du gazoduc Nigéria-Maroc ». L’autre projet commun aux deux pays mentionné dans ce communiqué conjoint est la réalisation de l’« autoroute Tanger-Lagos ».

Lire aussi: Le Maroc va fournir le Nigéria avec deux millions de tonnes d’engrais par an

Lire aussi: Gazoduc Maroc-Nigéria: l’objectif est de réduire la précarité énergétique en Afrique

Les deux chefs d’Etat ont également réaffirmé leur « détermination à forger un partenariat commun en vue de promouvoir la coopération Sud-Sud et le développement en Afrique » dans cette communication commune où Muhammadu Buhari prend « bonne note de l’initiative de créer un Forum de l’Afrique du Nord-Ouest». 

article suivant

Nasser Zefzafi et cinq autres détenus rifains souhaitent être déchus de la nationalité marocaine

Engagez-vous à nos côtés, pour un journalisme indépendant et exigeant.
Abonnement 100% numérique.

Tout TelQuel en illimité

Accédez à tous nos articles sur
ordinateur, tablette et mobile.

Les alertes confidentielles

Recevez par mail, les informations
confidentielles, en avant-première.

Le magazine en numérique

Recevez le magazine TelQuel en format
numérique en avant première.

Abonnement 100% numérique, à partir de 10DH le premier mois, puis 49DH par mois.