L'administration pénitentiaire réagit à la récente diffusion de vidéos de détenus sur les réseaux sociaux

Suite à la diffusion d'enregistrements montrant des détenus exhiber leur argent et des portables sur les réseaux sociaux, l'Administration pénitentiaire a réagi.

Par

Prison de Ain Sbaa 2. © DGAPR

Suite à la diffusion, sur les réseaux sociaux, de vidéos et de photos montrant des détenus exhibant des sommes d’argent et des téléphones portables dans leur cellule, la Délégation générale à l’administration pénitentiaire et à la réinsertion (DGAPR), a réagi par voie de communiqué, ce 30 novembre, indique la MAP.

Cette dernière a précisé que les différents enregistrements ont été pris par un détenu, au moment de ses précédentes détentions, et qu’ils ont été téléchargés depuis son compte personnel. « Les investigations menées à ce sujet ont montré que lesdits enregistrements appartiennent à un détenu dont l’identité a été déterminée. », explique ainsi le communiqué, en réponse à certains informations relayées par des sites, affirmant que ces enregistrements auraient été pris dans l’un des établissements pénitentiaires autre que la prison locale de Aïn Sbaâ.

« Eu égard au danger que représente la diffusion de ce genre d’actes prohibés contenus dans ces enregistrements pour la sécurité de l’établissement et de ses pensionnaires, l’administration de l’établissement a pris les mesures disciplinaires nécessaires à l’encontre de ce détenu », précise la même source. Et de conclure : « Par mesure préventive, la Délégation générale a procédé à son transfert vers un autre établissement. »

article suivant

Proche-Orient : Trump dévoile un plan de paix "à deux États" bien que favorable à Israël