Les Green Bonds débarquent sur le marché marocain

Les Green Bonds débarquent sur le marché marocain

Les Green Bonds font leur rentrée sur le marché marocain en marge de la COP22. BMCE, BCP et Masen s'apprêtent à lancer des émissions d'obligations "vertes".

Par

Elles sont nombreuses les entreprises marocaines qui envisagent de se lancer dans du financement vert:  Green Bonds. Il s’agit d’un financement destiné à soutenir un projet ou une activité à bénéfice environnemental.  Créés en 2007, les Green Bonds ont connu un essor mondial et ont atteint en 2015, un volume de 41 milliards dollars, s’imposant comme un outil incontournable de mobilisation des financements en faveur de la lutte contre les changements climatiques. Les Green Bonds attirent plus particulièrement les investisseurs responsables qui recherchent un double bénéfice financier et environnemental.
BMCE Bank of Africa a annoncé ce vendredi 4 novembre son intention de lancer Green Bonds. Son assemblée générale, réunie le 20 octobre a justement autorisé une émission dans la limite de 500 MDH, en une ou plusieurs tranches. Masen a également eu recourt à ce mode de financement pour un montant de 1,15 milliard de dirhams avec pour objectif le développement des projets solaires de Noor Laâyoune, Noor Boujdour et Noor Ouarzazate IV. C’est le cas également de BCP, dont l’assemblée générale ordinaire du 14 novembre prochain devra statuer sur l’émission d’obligations vertes à hauteur de 2 milliards de dirhams.

Un guide pour les Green Bonds

L’Autorité du marché des capitaux (AMMC) vient d’ailleurs de lancer un guide pour les émissions vertes afin de vulgariser cette notion à l’ensemble du marché. Ce guide est « réalisé avec le soutien d’International Finance Corporation (IFC), membre du  Groupe de la Banque mondiale, et partie prenante du Green Bond Principles Executive Committee et du IFI Framework for a Harmonised Approach to Greenhouse Gas Accounting , dans le cadre d’un accord de coopération conclu à cet effet, le guide présente les éléments clés des Green Bonds et leurs principales implications . Il s’adresse aussi bien aux émetteurs qu’aux investisseurs et vise à favoriser le développement de ce nouveau segment sur le marché des capitaux marocain », explique le gendarme de la Bourse.

À la veille de l’ouverture à Marrakech de la COP22, les attentes pèsent sur les marchés de capitaux pour mobiliser les moyens financiers en faveur de la lutte contre le changement climatique. Le marché des Green Bonds est estimé à plusieurs milliards de dollars et permettra notamment le soutien des pays en développement et le financement effectif de la transition vers des économies bas-carbone et résilientes. Le guide sur les « Green Bonds » sera présenté le 8 novembre 2016 à l’occasion d’une conférence organisée à l’attention des acteurs du marché marocain de capitaux, avec la participation d’IFC, et au cours de laquelle seront présentés ces nouveaux instruments financiers dans leur contexte mondial ainsi que les modalités pratiques de leur implémentation sur le marché marocain.

article suivant

Avec la victoire de Boris Johnson, tout reste à jouer pour l'économie britannique

Engagez-vous à nos côtés, pour un journalisme indépendant et exigeant.
Abonnement 100% numérique.

Tout TelQuel en illimité

Accédez à tous nos articles sur
ordinateur, tablette et mobile.

Les alertes confidentielles

Recevez par mail, les informations
confidentielles, en avant-première.

Le magazine en numérique

Recevez le magazine TelQuel en format
numérique en avant première.

Abonnement 100% numérique, à partir de 10DH le premier mois, puis 49DH par mois.