Maroc Telecom: Les filiales africaines tirent les bénéfices vers le haut

L’opérateur historique affiche des résultats au beau fixe. À fin septembre, Maroc Telecom enregistre une hausse des revenus à 26,7 milliards de dirhams pour un RNPG de 4,4 milliards de dirhams.

Par

Abdeslam Ahizoune. Crédit : Y. Toumi

L’opérateur historique Maroc Télécom affiche des résultats positifs. À fin septembre, Le RNPG (résultat net part du groupe) s’est apprécié de 3 %, à 4,4 milliards de dirhams. Cette embellie est due, notamment, à l’augmentation de la contribution des filiales et par la stabilité du résultat des activités au Maroc. Les revenus se sont accrus, pour leur part, de 4,6 % par rapport à fin septembre 2015 pour ressortir à 26,7 milliards de dirhams. « Cette amélioration intègre principalement une appréciation de 12,4 % à 11,5 milliards de dirhams du chiffre d’affaires des filiales africaines et une progression de 1,9 % de celui observé au Maroc, à 16,2 milliards de dirhams », explique l’opérateur historique dans un communiqué publié le 24 octobre.

Lire aussi : Maroc Telecom: L’activité marocaine reprend des couleurs

Pour Abdeslam Ahizoune, président du directoire du Groupe, « Maroc Telecom confirme le retour à la croissance de l’ensemble de ses activités. Ce résultat est le fruit d’importants efforts d’investissement dans ses réseaux mobile, fixe, haut  et  très haut  débit,  au  Maroc et  dans  ses filiales  africaines. » Il faut noter que le parc clients du groupe augmente de 3,2 % à plus de 52 millions personnes, tiré essentiellement par l’international, dont le parc croît de 4,6 %.

Lire aussi: Bilan 2015: Maroc Telecom peut remercier ses filiales subsahariennes

article suivant

Les 10 commandements de la CGEM pour la mise en oeuvre du nouveau modèle de développement