Le ministère de l'éducation nationale planche sur le recrutement de nouveaux enseignants

Le ministère de l'éducation nationale planche sur le recrutement de nouveaux enseignants

Le ministère de l'Éducation nationale travaille sur un projet de recrutement de nouveaux enseignants pour l’année scolaire en cours.

Par

Crédit : Yassine Toumi.

Un mois après le début de la rentrée scolaire, le ministère de l’Éducation nationale travaille sur un projet pour recruter de nouveaux enseignants dans les écoles publiques, a récemment révélé le quotidien Al Massae. « Effectivement, le ministère est en train de travailler sur un projet pour remédier à la pénurie des enseignements », nous explique une source au ministère de l’Éducation nationale.

« Les modalités, le budget et le chiffre des enseignants qui seront recrutés n’ont pas été encore fixés », nous confie notre source. Cette opération de recrutement est prévue pour l’année scolaire 2016/2017 pour lequel le déficit en enseignants est estimé à 7 000.

Les enseignants ont face à eux des classes de plus en plus denses. Si le nombre d’élèves par salle à l’école primaire est stable voire tend à s’améliorer depuis quelques années, il a par contre progressé au collège. En 1998-1999, on comptait 42 élèves par salle, mais en 2013-2014 ce sont 45 élèves en moyenne qui remplissaient une salle de collège. Des chiffres encore hauts, dont découlent des conditions de travail qui peuvent être éprouvantes pour l’enseignant, et nuire aux résultats des enfants eux-même.

Lire aussi : Faillite de l’école: la faute des profs?

article suivant

Mise en examen de Netanyahu pour corruption, fraude et abus de confiance

Engagez-vous à nos côtés, pour un journalisme indépendant et exigeant.
Abonnement 100% numérique.

Tout TelQuel en illimité

Accédez à tous nos articles sur
ordinateur, tablette et mobile.

Les alertes confidentielles

Recevez par mail, les informations
confidentielles, en avant-première.

Le magazine en numérique

Recevez le magazine TelQuel en format
numérique en avant première.

Abonnement 100% numérique, à partir de 10DH le premier mois, puis 49DH par mois.