Prison ferme pour les six accusés de chantage dans l'affaire du viol de K.S.

Prison ferme pour les six accusés de chantage dans l'affaire du viol de K.S.

Les six personnes accusées d'avoir fait chanter la jeune adolescente Khadija S. après l'avoir violée ont été condamnés à un an de prison ferme chacun. « Une peine légère », estime la défense.  

Par

Crédit : DR

Une année de prison ferme. C’est la peine prononcée par le tribunal de première instance de Ben Guerir contre chacun des six personnes accusées de « menaces en vue de recevoir une somme d’argent » et « fabrication de vidéos contraignantes » dans le cadre de l’affaire de viol dont a été victime Khadija. S, une jeune adolescente de 17 ans qui s’est immolée par le feu après avoir été abusée sexuellement en 2015.

Lire aussi : Benguerir: menacée par ses violeurs, une ado enceinte se suicide en s’immolant

« La condamnation de ces six personnes à cette peine d’emprisonnement n’est pas suffisante. Il faut que l’affaire soit réexaminée par le juge d’instruction » nous déclare le 13 septembre Mohamed Ghazouani, avocat de la famille de Khadija. S, qui fustige le fait que l’affaire ait été traité comme un délit et non un crime.  Pour l’avocat,« ces personnes devraient être poursuivies pour crime parce que la loi prévoit dans ce cas une peine minimale de cinq ans de prison ferme ». Âgés entre 24 et 34 ans, les six accusés avaient été innocentés dans un premier temps en 2015. En août 2016, le parquet a engagé de nouvelles poursuites à leur encontre après l’apparition de nouvelles preuves concernant des menaces de diffuser la scène du viol sur Internet.

Khadija. S, une jeune adolescente de 17 ans, issue de la localité de Nzalet Laadam (entre Benguerir et Settat), s’est immolée par le feu le 29 juillet 2016 « après que ses agresseurs l’ont fait chanter avec des vidéos tournées pendant le viol », avait déclaré à l’AFP Omar Arbib, de l’Association marocaine des droits humains (AMDH). Outre les six personnes poursuivis pour chantage, la Cour d’appel de Marrakech avait condamné à 20 ans de prison ferme pour viol une des personnes impliquées, tandis qu’un autre individu, poursuivi dans le cadre de cette affaire a, lui, écopé d’un an de prison ferme, d’après l’avocat de la défense.

article suivant

Élections des communautés juives, Nasser Bourita en Russie, Mohammed VI en Côte d'Ivoire

Engagez-vous à nos côtés, pour un journalisme indépendant et exigeant.
Abonnement 100% numérique.

Tout TelQuel en illimité

Accédez à tous nos articles sur
ordinateur, tablette et mobile.

Les alertes confidentielles

Recevez par mail, les informations
confidentielles, en avant-première.

Le magazine en numérique

Recevez le magazine TelQuel en format
numérique en avant première.

Abonnement 100% numérique, à partir de 10DH le premier mois, puis 49DH par mois.