Un laboratoire de fabrication de cocaïne démantelé à Oujda

Sept personnes ont été arrêtées suite au démantèlement d'un réseau de fabrication de cocaïne à Oujda, spécialisé dans la fabrication, la production et le trafic de drogues dures et de psychotropes à l’échelle internationale.

Par

Crédit : AIC press

Un réseau criminel spécialisé dans la fabrication, la production et le trafic de drogues dures et de psychotropes à l’échelle internationale a été démantelé dans la matinée de 9 septembre par la police d’Oujda, sur la base d’informations fournies par la Direction générale de la surveillance du territoire (DGST), indique un communiqué de la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) relayé par la MAP.

Les opérations policières menées ont permis l’arrestation de sept suspects, dont deux Péruviens, un Français d’origine marocaine et quatre Marocains. Ces derniers ont été appréhendés à l’intérieur d’une ferme située dans la région de Bouchtat à la bande frontalière orientale du royaume, indique la DGSN.

Les perquisitions ont permis la saisie de 200 kg de cocaïne pure et la découverte d’un laboratoire contenant des outils et des équipements modernes utilisés dans la préparation de la cocaïne destinée à la consommation et des comprimés psychotropes, précise le communiqué. Il fait également état de la saisie d’équipements, de matériel informatique et de téléphones portables.

L’expertise scientifique réalisée sur les matières saisies a confirmé qu’il s’agit de cocaïne pure pouvant produire une poudre de cocaïne au moins cinq fois supérieure à son poids initial, soit une tonne de cocaïne destinée à la consommation, ajoute la même source.

Les suspects ont été placés en garde à vue pour les besoins de l’enquête. Les investigations menées visent à déterminer les ramifications internationales et régionales de ce réseau criminel et définir ses éventuels liens avec d’autres réseaux criminels en dehors du territoire national, souligne le communiqué.

article suivant

Sahara: “Pay no mind”