Attijariwafa et l'AMDI signent des accords avec des banques japonaises

Attijariwafa et l'AMDI signent des accords avec des banques japonaises

Attijariwafa Bank et l'AMDI ont paraphé deux accords avec des banques japonaises. C'était dans le cadre de la Ticad VI, où 16 entreprises et 6 organisations japonaises ont signé 73 accords commerciaux.

Par

Crédit : Laurent Vincenti/Wikipedia.

Le secteur privé japonais a signé des dizaines d’accords, mémorandum d’ententes, protocoles d’accord dans divers domaines avec des sociétés africaines, le 28 août à l’occasion de 6e édition du Ticad, la Conférence internationale de Tokyo pour le développement de l’Afrique qui se tient à Nairobi au Kenya. Objectif : « accélérer le développement de la transformation des matières premières et de la manufacture en Afrique », a annoncé le premier ministre japonais Shinzo Abe dans une allocution prononcée pour l’occasion.

Au total, 16 entreprises et 6 organisations japonaises ont paraphé 73 accords commerciaux avec 20 pays et 6 organisations sur le continent. Parmi les organisations africaines figurent Attijariwafa Bank et l’Agence marocaine de développement des investissements (AMDI).

Lire aussi : Le Japon à la recherche d’un nouvel élan en Afrique

La banque marocaine a signé un protocole d’accord sur la coopération mutuelle avec la Banque du Japon pour la coopération internationale (JBIC). L’accord a pour but de « partager les informations pour la coopération financière potentielle », indique un communiqué de la Ticad.

L’AMDI a, quant à elle, paraphé un mémorandum pour la promotion des investissements au Maroc avec The Bank of Tokyo-Mitsubishi UFJ. Son objectif est « la mise en place d’un plan d’action afin de promouvoir les investissements des sociétés japonaises au Maroc », ajoute le communiqué.

Lors de la Ticad VI qui se tient pour la première fois en Afrique, le Japon a annoncé des investissements publics et privés d’un montant global de 30 milliards de dollars sur trois ans. Le Maroc était représenté à ce sommet par une délégation d’une vingtaine de personnes notamment l’ambassadeur du royaume au Kenya, Abdelilah Benryane , plusieurs directeurs centraux et cadres du ministère des Affaires étrangères et des représentants du Centre marocain de promotion des exportations « Maroc Export ».

article suivant

Le match de gala de la Marche verte ou le patriotisme bling-bling prêché dans le désert

Engagez-vous à nos côtés, pour un journalisme indépendant et exigeant.
Abonnement 100% numérique.

Tout TelQuel en illimité

Accédez à tous nos articles sur
ordinateur, tablette et mobile.

Les alertes confidentielles

Recevez par mail, les informations
confidentielles, en avant-première.

Le magazine en numérique

Recevez le magazine TelQuel en format
numérique en avant première.

Abonnement 100% numérique, à partir de 10DH le premier mois, puis 49DH par mois.