Suicide de l'ado menacée par ses violeurs: L'un des accusés écope de 20 ans de prison

Suicide de l'ado menacée par ses violeurs: L'un des accusés écope de 20 ans de prison

Un arrêt qui fera jurisprudence. L’affaire tragique du viol de la jeune mineure, K.E, qui s'est suicidée après les sévisses qu'elle a subis, s'est soldée par une peine exemplaire. 

Par

justice
Image d'illustration Crédit: DR

Vingt ans de prison ! La cour d’appel de Marrakech vient d’émettre un arrêt qui fera jurisprudence. Il condamne à la peine maximale, 20 ans de prison, l’un des violeurs de K.E dont le suicide par immolation par le feu a défrayé la chronique. L’association marocaine de défense des droits des mineurs victimes de violences sexuelles, « Touche pas à mon enfant » monte au créneau pour afficher son satisfecit.

Tout en saluant « le professionnalisme des magistrats », elle rappelle que : « l’organisation  avait donc raison au sujet de la compétence de la cour pénale de Marrakech au lieu du tribunal de 1ere instance de Benguerir », lit-on dans le communiqué de l’association dirigée par Najat Anwar.

Elle émet par ailleurs « le souhait que les magistrats de Benguerir puissent suivre le même raisonnement, et ainsi, transférer le reste des coupables à la cour d’appel de Marrakech plus spécialisée dans ce genre d’affaires ».

En effet, le 13 août dernier, au dossier fut ajouté de nouvelles preuves (la menace par les violeurs de publier des images de la victime pendant le crime). Le parquet avait donc déposé un pourvoi en appel d’un jugement précédent, à l’issu duquel sur les huit personnes interpellées dans le cadre de cette affaire qui remonte à fin 2015, seule l’une d’entre elles a écopé de huit mois de prison. Les autres avaient été relâchés dans la nature.

Lire aussi: Suicide de l’ado menacée par des violeurs: Cinq accusés innocentés

K.S âgée de 17 ans s’est immolée par le feu le 29 juillet dernier, suite aux menaces de l’un des violeurs de publier sur Internet la vidéo de la scène de viol, si elle n’abandonnait pas les poursuites. La jeune fille est finalement décédée de ses brûlures au 3ème degrés à l’hôpital de Marrakech, où elle avait été transférée. Le représentant de l’AMDH à Marrakech, avait confié au moment des faits à Telquel.ma  que l’autopsie avait révélé une grossesse.

article suivant

Le match de gala de la Marche verte ou le patriotisme bling-bling prêché dans le désert

Engagez-vous à nos côtés, pour un journalisme indépendant et exigeant.
Abonnement 100% numérique.

Tout TelQuel en illimité

Accédez à tous nos articles sur
ordinateur, tablette et mobile.

Les alertes confidentielles

Recevez par mail, les informations
confidentielles, en avant-première.

Le magazine en numérique

Recevez le magazine TelQuel en format
numérique en avant première.

Abonnement 100% numérique, à partir de 10DH le premier mois, puis 49DH par mois.