Rabat: Bras de fer entre le wali et le président de l'arrondissement de Youssoufia

Rabat: Bras de fer entre le wali et le président de l'arrondissement de Youssoufia

Le wali de Rabat, Abdelouafi Laftit, a lancé une procédure de destitution à l’encontre d’Abderrahim Laqraa, président de l’arrondissement de Youssoufia.

Par

Abdelouafi Laftit Crédit: Rachid Tniouni

Nouvelles tensions entre le PJD et l’Intérieur ? Le wali de Rabat-Salé-Kenitra, Abdelouafi Laftit, a émis le 18 août une demande de destitution à l’encontre d’Abderrahim Laqraa, président PJDiste de l’arrondissement rbati de Youssoufia, auprès du tribunal administratif de Rabat.

Lire aussi : Polémique sur l’achat d’un terrain par le Wali de Rabat

L’affaire remonte au 18 juillet 2016, quand des élus du Parti de la modernité et de l’authenticité (PAM), soutenus par leurs homologues du Rassemblement national des indépendants (RNI) et du Mouvement populaire (MP), qui forment tous deux avec le PJD la majorité dans l’arrondissement de Youssoufia, ont adressé une demande quant à la tenue d’une session exceptionnelle du Conseil de la commune. Cette requête signée par la majorité des conseillers (24 sur 43) demandait l’inclusion, à l’ordre du jour de cette session exceptionnelle, d’une discussion relative à la destitution de cinq élus du PJD siégeant au Conseil.

Selon l’édition du 22 août du quotidien arabophone Akhbar Al Yaoum, Laqraa aurait répondu par la négative à la demande des trois partis le 28 juillet en prétextant que leur requête n’avait aucun « motif valable ». Une réaction qui a poussé le wali de la région Rabat-Salé-Kenitra à initier une procédure de destitution visant le président de l’arrondissement de Youssoufia au titre que ce dernier aurait dépassé les compétences du conseil de la commune en demandant des motifs aux conseillers demandeurs de la tenue de la session exceptionnelle selon plusieurs sources médiatiques.

Contacté par telquel.ma, le président de la commune de Youssoufia et secrétaire provincial du PJD n’a pas voulu donner de déclaration, affirmant qu’il attend le verdict final du tribunal administratif doit être rendu le 23 août.

article suivant

Les logorrhées d'El Othmani à Marrakech

Engagez-vous à nos côtés, pour un journalisme indépendant et exigeant.
Abonnement 100% numérique.

Tout TelQuel en illimité

Accédez à tous nos articles sur
ordinateur, tablette et mobile.

Les alertes confidentielles

Recevez par mail, les informations
confidentielles, en avant-première.

Le magazine en numérique

Recevez le magazine TelQuel en format
numérique en avant première.

Abonnement 100% numérique, à partir de 10DH le premier mois, puis 49DH par mois.