Démantélement d'une cellule terroriste liée à Daesh dans la région d'Agadir

La cellule démantelée, liée au groupe terroriste État islamique (EI), projetait d'attaquer « des installations vitales et sensibles en perpétuant des attaques d’envergure »

Par

Crédit : Yassine Toumi.

Le ministère marocain de l’Intérieur a annoncé le 14 juillet le démantèlement d’une cellule terroriste composée de six personnes. La cellule agissait dans les villes d’Agadir, Amzmiz, Chichaoua et Laqliaâ. Selon le ministère, ces personnes projetaient« de viser des installations vitales et sensibles en perpétuant des attaques d’envergure ». Elles comptaient y mener des attaques « à l’aide de bombes » et par « des attentats-suicides ».

D’après les autorités, les individus interpellés « comptaient rejoindre les rangs Daesh [acronyme arabe de l’EI] (…) et sont en relation avec des éléments appartenant à la branche de l’organisation (…) se trouvant en Libye », avance encore le communiqué qui précise que la branche libyenne de Daesh « souhaite élargir son expansion dans la région du Maghreb arabe. »

Il est à noter qu’une cellule composée aussi de six membres a été démantelée le 2 juin. Les membres de cette cellule « cherchaient à implanter ce groupe terroriste dans le Royaume, conformément à sa stratégie expansionniste en dehors de la scène syro-irakienne », indiquait un communiqué du ministère de l’Intérieur.

 

article suivant

Les détails de la réunion entre Amzazi et les parents d'élèves du privé