HCP: Ralentissement de la croissance et augmentation des prix à la consommation au 2e trimestre 2016

HCP: Ralentissement de la croissance et augmentation des prix à la consommation au 2e trimestre 2016

Pour le deuxième trimestre de 2016, le HCP établie une croissance à 1,4% et prévoit une croissance de 1,2% pour le trimestre suivant. Les prix à la consommation ont pour leur part augmenté de 1,9% contre 1% pour le premier trimestre de cette année.

Par

Le haut commissaire au plan, Ahmed Lahlimi

L’économie nationale a connu une croissance de 1,4% au deuxième trimestre 2016 contre 1,7% au premier trimestre de la même année, selon la note de conjoncture du Haut Commissariat au Plan (HCP) publiée le 1er juillet. Le HCP explique que ce ralentissement serait principalement dû au repli de 12,1% des activités agricoles. Et pour cause «la production végétale aurait sensiblement fléchi, suite à une baisse de 71% et 58%, respectivement, des récoltes des trois principales céréales et des légumineuses ». Pour les activités non-agricoles, la valeur ajoutée aurait progressé de 2,5%. Elles sont portées, essentiellement, par une amélioration de la production des branches tertiaires.

Les exportation dans le vert et les importations dans le rouge

En hausse, les exportations de biens ont évolué de 1% au deuxième trimestre 2016. « Elles auraient pâti de la baisse, en valeur, des expéditions des « phosphates et dérivés » dans un contexte de reflux des cours mondiaux des dérivés phosphatés », explique le HCP. En dehors des ventes des phosphates et dérivés, les exportations auraient augmenté de 6,3%, profitant de l’orientation favorable de la demande extérieure pour le secteur automobile.

Les importations seraient en baisse de 3,8% pour ce trimestre du fait du repli, en valeur, des produits énergétiques dans un contexte d’accalmie relative des prix mondiaux. Hors énergie, les importations auraient été tirées par les acquisitions des biens d’équipement (parties et pièces détachées pour véhicules industriels, machines et appareils divers, moteurs à pistons et voitures industrielles), de consommation (voitures de tourisme et médicaments), des demi-produits (matières plastiques, papier et carton) et des produits alimentaires. La note de conjoncture conclut que « le déficit de la balance commerciale se serait, ainsi, allégé, au deuxième trimestre 2016, de 10,2%, en glissement annuel et le taux de couverture se serait amélioré de 2,8 points, pour atteindre 59,9%. Hors automobile, ce taux aurait atteint 44,2% ».

Les prix à la consommation augmentent

Les prix à la consommation auraient augmenté de 1,9% au deuxième trimestre 2016. Cette progression aurait résulté, principalement de l’augmentation de 3,6% des prix des produits alimentaires (hausse notable des prix des volailles, des légumes frais et des agrumes)

Les prix des produits non-alimentaires auraient légèrement augmenté, pour atteindre 0,6%, au lieu de 0,5%, un trimestre auparavant. « La légère hausse des prix des services, en lien avec la progression des prix de la restauration et des soins médicaux, aurait contribué positivement à cette évolution » précise le HCP.

Pour le troisième trimestre, le HCP prévoit une croissance de 1,2% au lieu de 4,1% une année plus tôt, compte tenu d’une baisse de la valeur ajoutée agricole de 13,2%.

article suivant

Mohammed VI fait le point sur le remaniement avec El Othmani

Engagez-vous à nos côtés, pour un journalisme indépendant et exigeant.
Abonnement 100% numérique.

Tout TelQuel en illimité

Accédez à tous nos articles sur
ordinateur, tablette et mobile.

Les alertes confidentielles

Recevez par mail, les informations
confidentielles, en avant-première.

Le magazine en numérique

Recevez le magazine TelQuel en format
numérique en avant première.

Abonnement 100% numérique, à partir de 10DH le premier mois, puis 49DH par mois.