Un chroniqueur tourne en ridicule les opposants à l’enseignement de l’arabe en France

Sur France Inter, l'humoriste Guillaume Meurice tourne en ridicule les opposants à l’enseignement de l’arabe dans les écoles françaises. Jouissif.

Par

Najat Vallaud-Belkacem, ministre française de l'Education nationale - Crédits : CC Benjamin Geminel

Une chronique qui commence par « Salam 3aleykoum » et qui se termine par « Inchallah » sur une radio publique française. Pour notre plus grand plaisir, Guillaume Meurice a encore frappé sur France Inter. Le 25 juin, le chroniqueur de l’émission quotidienne Si tu écoutes, j’annule tout a interrogé les opposants politiques à l’enseignement de l’arabe dans les écoles françaises. Sa malice, désormais renommée, met ses interlocuteurs face à leurs contradictions dans un condensé réjouissant de cinq minutes. Les élus se retrouvent fort dépourvus lorsqu’il s’agit de justifier leur « croisade » contre la langue arabe, tandis que le portugais ne semble pas les déranger. Le chroniqueur en conclut à une « opération tajine à la morue ». Ses cibles sont deux députés de droite du parti « Les Républicains » opposés à l’enseignement de la langue arabe dans les écoles primaires françaises. Il s’agit d’Hervé Mariton, à l’origine d’une pétition intitulée « Non à l’enseignement de l’arabe à l’école primaire ! » et d’Annie Genevard.

Fin mai, cette dernière avait posé une question à la ministre de l’Éducation nationale Najat-Vallaud Belkacem à l’Assemblée nationale sur sa mesure qui vise à introduire l’enseignement d’une première langue vivante dès le cours préparatoire (CP) — la première année de l’école primaire. Dès la rentrée de septembre 2016, certaines écoles françaises proposeront notamment l’enseignement de la langue arabe à leurs élèves. « Un outil de repli identitaire et parfois même de véritable catéchisme islamique », pour la députée Annie Genevard. Cette déclaration a déclenché une polémique, mais avait permis à la ministre française de mettre les choses au clair. Savourez :

 

article suivant

Exclu Qitab : "L’Idéologie Arabe Contemporaine", Abdallah Laroui réédité