Point Ballon #5 : Quand la Croatie fait un appel du pied au Maroc

Point Ballon #5 : Quand la Croatie fait un appel du pied au Maroc

Si l'Euro 2016 et la Copa America battent leur plein, le Maroc ne quitte jamais totalement la planète football. Bienvenue dans le Point Ballon.

Par

Crédit : REUTERS - Michael Dalder Livepic

Le clin d’œil de la Croatie au Maroc

On le sait, en novembre, le Maroc accueillera la 22e édition de la COP. Si les chantiers avancent et que Marrakech se tient prête à recevoir l’événement planétaire, l’équipe croate, elle, a fait un gentil clin d’œil au royaume. En effet, au cours du match de poule de l’Euro 2016 contre l’équipe d’Espagne, le sélectionneur croate a procédé à un changement à la 93e minute en faisant rentrer le joueur Duje Čop. Ce dernier ne pouvait qu’aborder le numéro 22… à la grande joie des internautes.

El pocho publicitaire

Si l’Argentine s’est brillamment qualifiée pour la finale de la Copa America, mardi 21 juin, en battant le pays hôte les États-Unis, un joueur s’est distingué, non pas par son football mais par sa grande détente, c’est Ezequiel Lavezzi. Ce dernier, auteur d’un bon match jusque-là, a voulu faire du zèle en allant récupérer un ballon hors de portée qui fuyait le terrain de jeu. Résultat, celui que ses compères surnomment “El Pocho” s’est retrouvé le nez dans les panneaux publicitaires, au grand dam de l’équipe médicale argentine qui voit là un joueur de plus remplir l’infirmerie : il s’en tirera avec une fracture au coude.

Le but du jour

C’est officiel : Depuis la rencontre contre les Yanks, le génie argentin Lionel Messi est devenu le meilleur buteur de l’Albiceleste de l’histoire. Et il y a mis la manière. Un coup-franc qui a fusé pleine lucarne, à plus de 25 mètres, laissant de marbre le gardien américain. Regardez plutôt.

Quand Euro rime avec gros défauts

Depuis le début de l’Euro 2016, les polémiques et les petits inconvénients d’organisation font davantage la une des journaux que la qualité des matchs proposés. On connaissait les pelouses détériorées des stades français, les problèmes d’hooliganisme, notamment constatés lors du match Angleterre-Russie, voilà que désormais le maillot Suisse se déchire comme de la soie. L’équipementier Puma a d’ores et déjà réagi en admettant être responsable : « Notre analyse du maillot à domicile de la Suisse lors du match de dimanche montre qu’il y a eu un lot de matériel dont la trame a été endommagée pendant le processus de production, aboutissant à une fragilisation du vêtement final. », a déclaré la marque dans un communiqué.

xhaqa

La décla’ du jour

Séquence émotion. Très critiqué par les supporters turcs après ses premières prestations, le capitaine de la Turquie, Arda Turan s’est bien rattrapé pour le troisième match de poule contre la République tchèque. À l’issue du match, ce dernier est revenu sur les critiques qu’il, a semble-t-il, assez mal digéré : « J’ai essayé de ne pas pleurer, mais ils ont fait pleurer ma mère » , a-t-il notamment déclaré. Et d’ajouter : « Je reconnais que nous n’avons pas été assez bons dans ces matchs, mais aujourd’hui nous nous battons sur le terrain pour notre pays et notre honneur. » Il ne faut jamais vexer un Turc.

turan

article suivant

L'écrivain et réalisateur franco-afghan Atiq Rahimi fait son cinéma

Engagez-vous à nos côtés, pour un journalisme indépendant et exigeant.
Abonnement 100% numérique.

Tout TelQuel en illimité

Accédez à tous nos articles sur
ordinateur, tablette et mobile.

Les alertes confidentielles

Recevez par mail, les informations
confidentielles, en avant-première.

Le magazine en numérique

Recevez le magazine TelQuel en format
numérique en avant première.

Abonnement 100% numérique, à partir de 10DH le premier mois, puis 49DH par mois.