Attijariwafa Bank sur la piste d'une implantation au Rwanda?

Attijariwafa Bank sur la piste d'une implantation au Rwanda?

Les Rwandais sont intéressés par l'expertise marocaine dans les secteurs bancaire, pharmaceutique, immobilier, touristique et financier. Une réunion restreinte a eu lieu le 21 juin.

Par

La visite de Paul Kagamé au Maroc a fait des heureux dans le milieu des affaires. Une réunion restreinte a eu lieu le 21 juin à Casablanca en présence du président rwandais et quelques représentants du secteur privé marocain. Étaient aussi conviés à cette rencontre Mohamed El Kettani, président-directeur général d’Attijariwafa Bank, Saïd Ibrahimi, directeur général de Casablanca Finance City Authority, Aymen Cheikh Lahlou, président de l’Association marocaine de l’industrie pharmaceutique et Hicham Berrada Sounni, président du groupe Palmeraie développement.

La délégation rwandaise a exposé aux businessman, triés sur le volet, les opportunités économiques qu’offre leur pays. Le Rwanda est le pays qui se développe le plus économiquement parlant dans la région de l’Afrique centrale. « Entre 2001 et 2015, la moyenne de croissance du PIB rwandais est de 8 % par an », rapporte un rapport de la Banque mondiale. La stratégie économique du Rwanda, depuis la fin de la guerre civile est de passer d’une économie basée sur l’agriculture à une économie orientée vers les services et le savoir à l’horizon 2020. D’où leur intérêt pour les secteurs de la finance du tourisme essentiellement.

Serge Kamuhinda, le directeur des opérations du comité de développement du Rwanda, cité par les médias rwandais, précise : « Les projets d’investissements discutés aujourd’hui comprennent une usine de produits pharmaceutique, un hôtel, des projets immobiliers et une importante acquisition dans le secteur bancaire». Et d’ajouter : « Les investisseurs ont souligné l’intérêt d’utiliser le Rwanda comme un hub économique pour accéder au marché de l’Afrique de l’Est ». Un marché où les opérateurs marocains ne sont pas très présents.

 

article suivant

Ce qui va changer pour les droits d'auteur

Engagez-vous à nos côtés, pour un journalisme indépendant et exigeant.
Abonnement 100% numérique.

Tout TelQuel en illimité

Accédez à tous nos articles sur
ordinateur, tablette et mobile.

Les alertes confidentielles

Recevez par mail, les informations
confidentielles, en avant-première.

Le magazine en numérique

Recevez le magazine TelQuel en format
numérique en avant première.

Abonnement 100% numérique, à partir de 10DH le premier mois, puis 49DH par mois.