«Zéro Mika», une campagne pour mettre fin aux sacs plastiques

«Zéro Mika», une campagne pour mettre fin aux sacs plastiques

À l'approche de la COP22 qui se tiendra à Marrakech, la campagne "Zéro Mika" a été mise en place afin de proposer une alternative aux sacs plastiques, véritable plaie au Maroc

Par

Un « fléau des temps modernes ». C’est en ces termes que la Coalition marocaine pour la justice climatique (CMJC, coalition regroupant près de 150 associations, réseaux associatifs et syndicats), initiatrice de la campagne « Zéro Mika » (zéro sac plastique), qualifie la prolifération des sacs plastiques sur laquelle elle compte sensibiliser à travers une large opération de ramassage organisée dans plusieurs villes du royaume. Une opération qui sera menée, au niveau local, par les différentes associations composant la CMCJ qui organiseront elles-mêmes leurs compagnies de ramassages.

Celle-ci aura lieu du 24 au 26 juin prochain et se concentrera particulièrement dans les « zones noires » où les sacs plastiques foisonnent. Le CMCJ souhaite que cette opération de sensibilisation renforce l’usage de produits alternatifs, autant par les commerçants que par les usagers, comme les cabas fabriqués à partir de matières recyclées ou de couffins.  Le but de « Zéro Mika », qui a été lancée en vue de la COP 22,  est également de mobiliser un engagement citoyen en vue de rendre le mouvement pus efficace.  Les modalités d’inscriptions seront annoncées prochainement.

Pour rappel, la loi 77-15 interdisant la fabrication des sacs en plastique, leur importation, leur commercialisation et leur utilisation figure depuis décembre 2015 au Bulletin officiel.

article suivant

L’homme qui en avait trop dit

Engagez-vous à nos côtés, pour un journalisme indépendant et exigeant.
Abonnement 100% numérique.

Tout TelQuel en illimité

Accédez à tous nos articles sur
ordinateur, tablette et mobile.

Les alertes confidentielles

Recevez par mail, les informations
confidentielles, en avant-première.

Le magazine en numérique

Recevez le magazine TelQuel en format
numérique en avant première.

Abonnement 100% numérique, à partir de 10DH le premier mois, puis 49DH par mois.