Tuerie d’El Jadida : L’assassin évoque un crime passionnel

Lors de son audition devant les enquêteurs, l’assassin a affirmé ne rien regretter, accusant son ex-épouse d'avoir entretenu des relations extraconjugales.

Par

DR

Lors de son audition devant les enquêteurs, l’assassin a affirmé ne rien regretter, accusant son ex-épouse d’avoir entretenu des relations extraconjugales.

«Je ne regrette pas ce que j’ai fait (…) la seule chose que j’aie regrettée, c’est d’avoir séquestré et effrayé mes filles durant deux heures.» C’est ainsi qu’aurait réagi Abdelali Dakir, le “boucher” d’El Jadida, devant les enquêteurs de la gendarmerie royale. Arrêté après avoir massacré dix membres de sa famille à Douar Mdakra, une petite localité proche d’El Jadida, l’assassin aurait même justifié son passage à l’acte par de prétendues relations adultères qu’aurait tissées son épouse avec d’autres hommes, rapporte le quotidien Al Massae.

Après l’avoir entendu pendant deux heures, le juge d’instruction a décidé de mettre le prévenu en détention dans la prison civile de Sidi Moussa. Il est poursuivi, entre autres, pour les chefs d’accusation d’homicide volontaire et prémédité et agression contre des membres de sa famille. Pour rappel, le roi Mohammed VI a ordonné la prise en charge des filles de l’assassin, seules survivantes du carnage. Elles seront confiées à l’association SOS villages d’enfants.

article suivant

Pass sanitaire, test PCR, certificat médical... les recommandations du CNDH pour remplacer le pass vaccinal