Des dizaines de millions de dollars pour soutenir les projets climatiques du Maroc

Des dizaines de millions de dollars pour soutenir les projets climatiques du Maroc

L'agence pour le développement agricole (ADA) a désormais accès au fonds verts de l'ONU pour le climat.

Par

Crédit : Green fund Rwanda / Flickr

Le Maroc va avoir accès au fonds vert pour le climat (FVC), mécanisme financier intergouvernemental créé pour aider les pays en voie de développement à lutter contre le changement climatique annonce un communiqué de l’Agence pour le développement agricole (ADA) publié le 22 mars. L’agence nationale a décroché l’accréditation donnant accès au fonds, soit 50 millions de dollars par projet, nous révèle Mohammed El Guerrouj, directeur général de l’ADA.

« Nous avons une banque de projets disponible, notamment dans le cadre du plan Maroc vert, que nous allons commencer à développer avec ce fonds », explique El Guerrouj, dont l’agence se chargera de « l’ingénierie des projets » de toutes les structures nationales ayant pour projet la lutte contre le changement climatique, l’adaptation à et l’atténuation des ses effets.

Une aide environnementale pour les pays en voie de développement

Le Fonds verts pour le climat a été créé en 2010, à l’occasion de la COP16 à Cancún, par l’Organisation des Nations Unies (ONU) pour « limiter ou réduire les gaz à effets de serre dans les pays en voie de développement et pour aider les sociétés vulnérables à s’adapter aux impacts inévitables du changement climatique ». Le fonds est doté de 10,2 milliards de dollars jusqu’en 2018, financé par les pays développés.

« Avant d’obtenir l’accréditation, la seule au Maroc, l’ADA a été auditée pendant un an », confie El Guerrouj. Pour être éligible au FVC, les pays sont soumis à un processus de sélection pour « déterminer s’ils sont capables d’une forte gestion financière et de rendre pérenne des projets financés contre des dommages environnementaux et sociaux imprévus », précise le site officiel de l’organisme. Le conseil d’administration du FVC est composé de 24 pays développés et en voie de développement, élus pour un mandat de trois ans renouvelables.

 

article suivant

Après sa marche arrière, le Lesotho réaffirme sa neutralité sur le dossier du Sahara

Engagez-vous à nos côtés, pour un journalisme indépendant et exigeant.
Abonnement 100% numérique.

Tout TelQuel en illimité

Accédez à tous nos articles sur
ordinateur, tablette et mobile.

Les alertes confidentielles

Recevez par mail, les informations
confidentielles, en avant-première.

Le magazine en numérique

Recevez le magazine TelQuel en format
numérique en avant première.

Abonnement 100% numérique, à partir de 10DH le premier mois, puis 49DH par mois.