L'erreur de casting de France 24 pour défendre la position du Maroc sur le Sahara

L'erreur de casting de France 24 pour défendre la position du Maroc sur le Sahara

Dans le cadre de son émission « Wajh li Wajh », la chaîne a invité une blogueuse connue pour ses dérapages verbaux.

Par

crédit : capture youtube

Nezha Berri est une blogueuse connue pour ses vidéos dans lesquelles elle utilise un langage vulgaire pour insulter l’Algérie et le Polisario ou les personnes ne partageant pas ses opinions. Pourtant, elle a été choisie le 10 mars par la rédaction de l’émission « Wajh li Wajh » de la chaîne France 24 pour défendre la position du Maroc suite aux récentes déclarations du secrétaire général de l’ONU Ban Ki Moon sur le Sahara.

Durant l’émission, Nezha Berri, invitée en tant que conseillère et consultante internationale en diplomatie et porte-parole de la Coordination européenne au Sahara autonome du Maroc (CESAM),  a confirmé sa sulfureuse réputation en qualifiant le numéro un de l’ONU « d’attardé mental et de schizophrène qui doit consulter le plus tôt possible un médecin psychiatre ».

Contactée par le site d’informations Goud.ma, une source au sein de la rédaction de la chaîne affirme que le ministère des Affaires étrangères, des représentants de partis politiques ainsi que des chercheurs marocains ont été contactés pour participer au débat télévisé mais ont tous refusé. Selon la même source, des leaders du PJD « ont affirmé que les partis politiques ne sont pas habilités à participer à une discussion sur le débat ».

Le directeur général de la chaîne France 24 Arabia Mark Siqli, a, pour sa part, affirmé que la ligne éditoriale de la chaîne était équilibrée et objective. « Nous ne ternirons jamais l’image  du Maroc, j’y ai vécu pendant deux ans, aucune chaîne professionnelle ne peut ternir l’image  du Maroc, de l’Algérie ou de n’importe quel autre pays » a déclaré le responsable.

article suivant

PJD : Mostapha Ibrahimi succède à Driss El Azami à la tête du groupe parlementaire

Engagez-vous à nos côtés, pour un journalisme indépendant et exigeant.
Abonnement 100% numérique.

Tout TelQuel en illimité

Accédez à tous nos articles sur
ordinateur, tablette et mobile.

Les alertes confidentielles

Recevez par mail, les informations
confidentielles, en avant-première.

Le magazine en numérique

Recevez le magazine TelQuel en format
numérique en avant première.

Abonnement 100% numérique, à partir de 10DH le premier mois, puis 49DH par mois.