Le PAM demande à Aftati 5 millions de dirhams pour injures et diffamation

Le député du PJD Abdelaziz Aftati a comparu le 11 février devant le tribunal de première instance d'Oujda suite à la plainte déposée contre lui par le PAM.

Par

Abdelaziz Aftati. Crédit: Rachid Tniouni

La première audience du procès opposant le PAM au parlementaire Pjdiste Abdelazizi Aftati a eu lieu le 11 février. Le parti du tracteur poursuit Aftati pour injure et diffamation suite à des propos tenus par le représentant du parti de la lampe lors des dernières élections communales. Le procès a été reporté au  5 mai prochain et aucun représentant du PAM n’est venu au procès. Il y avait seulement des avocats du parti, nous confie Abdelaziz Aftati. Dans ce procès, la partie plaignante réclame à Aftati une somme de 5 millions de dirhams pour dommages et intérêts. Sur la somme demandée par le PAM, Aftati considère qu’elle «est inappropriée et vise à l’intimider». 

L’affaire remonte au mois d’octobre 2015 quand, après le résultat des élections communales, Aftati a indiqué : «je ne veux pas reconnaître les résultats des élections communales d’Oujda dans lesquels les trafiquants de drogue sont arrivés à la première place».

Contactée par Telquel.ma, la porte-parole du PAM Souhaila Rikki n’a pu être jointe dans l’immédiat pour livrer son commentaire sur le procès en cours.

 

article suivant

Comment les sociétés tolérantes se laissent porter par la haine