Zin li fik était le terme le plus recherché par les Marocains en 2015

"Zin li fik" était le terme le plus recherché par les Marocains en 2015

La bande annonce du film, interdit au Maroc, a été visionnée plus de deux millions de fois.

Par

Scène de Much loved
Extrait de Much loved (Zin li fik) de Nabil Ayouch.

Du fait de la polémique qu’il a déchaînée sur les réseaux sociaux, le film de Nabil Ayouch Much Loved a été très recherché par les Marocains en 2015. À en croire le système de recherche Google Trends, les termes Zin li fik est le terme le plus recherché par les internautes marocains cette année.

Le film Much Loved, qui traite du quotidien de quatre prostituées à Marrakech, a créé la polémique tout le long de cette année. La bande-annonce du film, publiée sur YouTube, a été vue plus de deux millions de fois. Tout juste après sa diffusion au Festival de Cannes à La quinzaine des réalisateurs au mois de mai, le ministre de la Communication Mustapha El Khalfi a décidé de l’interdire au Maroc.

Au niveau de l’information, Charlie Hebdo était le terme plus recherché par les Marocains surtout après les attentats dont ce magazine était la cible au mois de janvier. L’attaque du magazine satirique en janvier a provoqué la mort de 12 personnes dont les caricaturistes Charb, Tignous et Wolinski.

Côté sport, le champion de Kick Boxing Badr Hari a été très sollicité pendant cette année par les internautes. Le boxeur marocain montre quotidiennement à ses fans qu’il y a une vie en dehors des rings. Sa vidéo avec le footballeur portugais Cristiano Ronaldo à Marrakech a même fait le tour de la toile.

article suivant

Le premier ministre éthiopien reçoit le prix Nobel de la paix, mais écourte son programme

Engagez-vous à nos côtés, pour un journalisme indépendant et exigeant.
Abonnement 100% numérique.

Tout TelQuel en illimité

Accédez à tous nos articles sur
ordinateur, tablette et mobile.

Les alertes confidentielles

Recevez par mail, les informations
confidentielles, en avant-première.

Le magazine en numérique

Recevez le magazine TelQuel en format
numérique en avant première.

Abonnement 100% numérique, à partir de 10DH le premier mois, puis 49DH par mois.