Mohamed Hassad décoré par l’Espagne

Le ministre marocain de l’Intérieur, Mohamed Hassad, a été décoré  de la Grande croix de l'ordre du mérite civil par l’Espagne.

Par

Le ministre de l’Intérieur marocain (à droite), Mohamed Hassad, et son homologue espagnol Jorge Fernandez Diaz. Crédit: DR
Le ministre de l’Intérieur marocain (à droite), Mohamed Hassad, et son homologue espagnol Jorge Fernandez Diaz. Crédit: DR

Le gouvernement espagnol a décoré Mohamed Hassad, le ministre marocain de l’Intérieur selon un décret royal publié au bulletin officiel du pays ( Boletin Oficial del Estatdo), le 5 septembre dernier . L’information n’a été relayée que le lundi 14 septembre.

«Voulant montrer une preuve de ma réelle estime  à M. Mohamed Hassad, ministre de l’Intérieur du Royaume du Maroc, sur la proposition du ministre des Affaires étrangères et de Coopération (de l’Espagne, ndlr) et après délibération du Conseil des ministres lors de sa réunion du 4 septembre 2015,  je ( le roi Felipe VI, ndlr) viens d’octroyer  la Grande Croix de l’Ordre du Mérite civil » peut –on lire sur le bulletin.

Cependant, le décret n’explique pas les motivations qui ont conduit l’Espagne à honorer le ministre marocain. De même, le média espagnol El Diario explique avoir contacté le ministère espagnol des Affaires étrangères sur les raisons de cette décision «sans à avoir eu de réponses ».

Le site espagnol avance plutôt comme argument, la collaboration entre les deux pays dans les domaines de la lutte contre le terrorisme, le trafic de drogue, l’immigration clandestine ou de la formation de la police évoquée en mai denier par Jorge Fernandez Diaz, le ministre espagnol de l’Intérieur.

Lire aussi : La lutte contre Daech rapproche le Maroc et l’Espagne

Hammouchi déjà décoré par l’Espagne

Selon El Diario, la Grande Croix de l’Ordre du Mérite Civil est une récompense symbolique décernée aux personnalités étrangères qui « ont rendu des services éminents à l’Espagne ou ont collaboré  de manière remarquable dans tous les domaines qui profitent à la nation ».

Rappelons qu’en octobre 2014, l’Espagne avait décoré Abdellatif Hammouchi, le patron de la Direction générale de la surveillance du territoire (DGST) de la croix honorifique de mérite policier avec distinction rouge,  une des plus hautes distinctions honorifiques décernées par l’Espagne aux personnalités étrangères.

 

article suivant

“Non au pass vaccinal” : de la rue au Parlement, levée de boucliers dès le premier week-end d’application