Journal des élections #8 : Uber offre des courses gratuites pour aller voter

Journal des élections #8 : Uber offre des courses gratuites pour aller voter

Uber qui  propose des courses gratuites pour aller voter, de l’humour  pour convaincre les électeurs… Bienvenue dans le huitième numéro du journal des élections.  

Par

Crédit : Yassine Toumi / Telquel.ma

Pour Uber,voter  n’a pas de prix

Uber le service de voitures de tourisme avec chauffeur (VTC) se mobilise pour les élections.  Dans un communiqué parvenu à Telquel.ma, Uber qui a lancé ses activités  dans la métropole depuis le 21 juillet annonce qu’elle offre aux Casablancais des courses gratuites à l’occasion des élections locales et régionales qui auront lieu le vendredi 4 septembre. Pour en profiter, il faudra  introduire via l’application Uber le code promotionnel « casavote ».  Une fois le code introduit,  votre Smartphone vous affiche le message suivant «  Votre liberté n’a pas de prix, votez c’est gratuit ».

capture d'écran

capture d’écran

L’offre d’Uber est valable le vendredi 4 septembre de 7h 30 à 20 heures pour deux courses dont le montant est inférieur  à 110 dirhams.

Le PAM fait dans l’humour pour attirer les électeurs

Pour convaincre le citoyen de voter  pour son parti, tous les moyens sont bons. Le PAM section Oujda s’est employé à  produire un mini sketch  humoristique dans lequel un homme dans son tracteur ( le symbole du PAM) invite « une passante » à le rejoindre après un bref dialogue.

Moncef Belkhayat pris à son propre jeu ?

C’est la question qu’un internaute s’est  amusé à poser après un tweet de Moncef Belkhayat où ce dernier s’en prenait à un article du site Média 24 sur son programme électoral. Pour rappel, le candidat du RNI  avait proposé dans le cadre de son programme de soumettre la candidature de la ville de Casablanca pour l’organisation des Jeux olympiques  2028

capture ecran

LA DGSN dément vouloir intervenir dans le processus électoral

La Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) et la Direction générale de surveillance du territoire (DGST) ont démenti formellement être à l’origine d’un document publié sur les réseaux sociaux et comportant de supposées directives pour intervenir dans le processus électoral.

Les deux directions rejettent,ces « allégations mensongères et fallacieuses », publiées sur une page facebook  et attribuée à un site d’informations régionales. Elles précisent que le documents en question,  qui porte un cachet falsifié et un numéro de série imaginaire attribué aux DGSN/DGST, « n’a jamais été émis ou adressé à leurs services ».

La DGSN  indique par ailleurs qu’elle se réserve le droit de poursuivre tous ceux qui ont été à l’origine de ces allégations mensongères  « pour diffamation et d’offense à corps constitué».

article suivant

Abdelilah Benkirane : véhémence, tacles et vitriol

Engagez-vous à nos côtés, pour un journalisme indépendant et exigeant.
Abonnement 100% numérique.

Tout TelQuel en illimité

Accédez à tous nos articles sur
ordinateur, tablette et mobile.

Les alertes confidentielles

Recevez par mail, les informations
confidentielles, en avant-première.

Le magazine en numérique

Recevez le magazine TelQuel en format
numérique en avant première.

Abonnement 100% numérique, à partir de 10DH le premier mois, puis 49DH par mois.