Des caméras de surveillance contre la corruption des fonctionnaires?

Des caméras de surveillance contre la corruption des fonctionnaires?

Les ministères de la Justice et de la Fonction publique ont présenté au chef du gouvernement des projets de lutte anti-corruption prévoyant notamment la mise en place d’un système de vidéo surveillance des fonctionnaires.

Par

La semaine dernière, le chef du gouvernement Abdelilah Benkirane a conduit la première réunion de concertation interministérielle pour préparer le plan d’action de la stratégie nationale de lutte contre la corruption. Ce projet sera soumis à la validation d’une commission nationale entre fin-septembre et début-octobre.

Les ministères et administrations publiques (collectivités locales, sureté, douanes…) ont présenté leurs projets de plan d’action au chef du gouvernement pour validation avant de poursuivre les travaux préparatoires à la présentation devant la commission nationale.

Selon une source ministérielle, le ministère de la Fonction publique et le ministère de la Justice ont conjointement proposé un plan transversal qui consiste à utiliser des caméras de surveillance pour contrôler les différents services administratifs.

Abdelilah Benkirane a validé le projet, qui va donc poursuivre sa finalisation jusqu’à la présentation devant la commission nationale. Reste à savoir qui sera derrière les écrans vidéo pour surveiller effectivement les fonctionnaires. D’après la même source, il pourrait s’agir de magistrats.

 

article suivant

Six pépites de mauvaise gouvernance glanées dans le dernier rapport de la Cour des Comptes

Engagez-vous à nos côtés, pour un journalisme indépendant et exigeant.
Abonnement 100% numérique.

Tout TelQuel en illimité

Accédez à tous nos articles sur
ordinateur, tablette et mobile.

Les alertes confidentielles

Recevez par mail, les informations
confidentielles, en avant-première.

Le magazine en numérique

Recevez le magazine TelQuel en format
numérique en avant première.

Abonnement 100% numérique, à partir de 10DH le premier mois, puis 49DH par mois.