La Cnops s'inquiète pour son avenir

La Cnops s'inquiète pour son avenir

La Cnops s’inquiète de sa bonne santé financière à terme: les paiements des prestations augmentent beaucoup plus que les cotisations.

Par

CNOPS

La Caisse nationale des organismes de prévoyance sociale (Cnops), vient de rendre publics les chiffres 2014 de l’assurance maladie obligatoire (AMO) dont elle est en charge. Et il y a de quoi s’inquiéter. Pour le moment, les voyants sont au vert et les cotisations sont toujours plus élevées que les paiements de prestations médicales (4,6 milliards de dirhams contre 4,1 milliards de dirhams), en 2014, les cotisations perçues par la caisse ont augmenté de 3 %, alors que les paiements aux assurés ont subi une hausse de 17 %.

Lire aussi : La Cnops veut déplafonner les cotisations

« En dépit de l’état financier actuel », dans un communiqué, la caisse des fonctionnaires s’inquiète de « zones de risques qui pourraient impacter à terme la bonne santé financière de la Cnops ». Les résultats techniques ont baissé de 34 % en 2014 par rapport à l’année précédente. La caisse liste ce qui plombe ses finances : les affectations de longue durée (4,6 % de la population assurée consomme 46 % des dépenses) et le coût des soins dentaires intégrés récemment dans l’AMO, entre autres. Elle s’inquiète aussi des prochaines revalorisations de certains actes médicaux.

D’après les chiffres arrêtés fin 2014, les bénéficiaires sont au nombre de 3 029 803 personnes et les assurés de 1 254 192 personnes.

article suivant

Chariot Oil & Gas revoit à la hausse ses estimations de gaz naturel à Larache

Engagez-vous à nos côtés, pour un journalisme indépendant et exigeant.
Abonnement 100% numérique.

Tout TelQuel en illimité

Accédez à tous nos articles sur
ordinateur, tablette et mobile.

Les alertes confidentielles

Recevez par mail, les informations
confidentielles, en avant-première.

Le magazine en numérique

Recevez le magazine TelQuel en format
numérique en avant première.

Abonnement 100% numérique, à partir de 10DH le premier mois, puis 49DH par mois.