Mondial 98: le Maroc dément le versement de pots-de-vin

Mondial 98: le Maroc dément le versement de pots-de-vin

La Fédération royale marocaine de football et le Comité olympique marocain ont conjointement démenti, dimanche 14 juin,  le versement de pots-de-vin pour l'attribution du mondial 1998.

Par

Crédit : AFP

Le  » Fifagate  » continue de faire parler au Maroc. Après les accusations de Chuck Blazer, ancien haut dirigeant de la Fifa, sur des pots-de-vin supposément versés par les comités d’organisation marocains  pour l’attribution des mondiaux de football 1998 et 2010, les instances sportives marocaines ont répondu.

La Fédération royale marocaine de football (FRMF) et le Comité olympique marocain (Com) ont conjointement réfuté ces accusations : « Le Maroc dément de façon catégorique les accusations diffamatoires portées à l’encontre de responsables du comité de candidature marocain à la Coupe du monde 1998 et qui font état d’une prétendue tentative de corruption » indique le communiqué. « Ces allégations […] visent à ternir l’image d’un pays qui a de tout temps placé le respect des valeurs d’intégrité et d’équité au rang de ses principes fondateurs ».

On notera que  ce démenti intervient plus de deux semaines après l’éclatement du  » Fifagate « . De plus, il n’est aucunement fait référence aux accusations concernant les accusations relatives au mondial 2010.

Lire aussi : Le Maroc avait remporté le vote pour l’organisation du mondial 2010

Pour rappel, le Maroc aurait versé une somme non-communiquée en 1992 à la Fifa pour obtenir l’organisation du mondial 1998, finalement attribuée à la France. Pour 2010, le Maroc aurait versé un million de dollars à des hauts-gradés de la Fifa, mais aurait été battu au jeu de la corruption par l’Afrique du sud qui s’était vu attribuer l’organisation du Mondial contre 10 millions de dollars.

Lire aussi: Saâd Kettani: «Nous n’avons jamais versé de pot-de-vin»

article suivant

Mohammed VI fait le point sur le remaniement avec El Othmani

Engagez-vous à nos côtés, pour un journalisme indépendant et exigeant.
Abonnement 100% numérique.

Tout TelQuel en illimité

Accédez à tous nos articles sur
ordinateur, tablette et mobile.

Les alertes confidentielles

Recevez par mail, les informations
confidentielles, en avant-première.

Le magazine en numérique

Recevez le magazine TelQuel en format
numérique en avant première.

Abonnement 100% numérique, à partir de 10DH le premier mois, puis 49DH par mois.