Les Pays-Bas mettent en garde leurs citoyens voyageant au Maroc

Les Pays-Bas mettent en garde leurs citoyens voyageant au Maroc

Le ministère des Affaires étrangères néerlandais a récemment publié une note appelant ses citoyens à la prudence lors de leurs séjours au Maroc.

Par

Tourisme Marrakech © Yassine Toumi..
Crédit : Yassine Toumi

Le Maroc serait-il en train perdre son image de pays stable ? Dans une note publiée le 13 mai, le ministère des Affaires étrangères néerlandais délivre une série de conseils à ses citoyens souhaitant séjourner au Maroc.

Même si elle précise que « le Maroc est un pays stable », la diplomatie néerlandaise signale que le royaume peut connaitre « de temps en temps des bouleversements dans le domaine social et économique ». Le communiqué indique également « les manifestations peuvent mener à des débordements ».

La note de la diplomatie néerlandaise souligne également que le pays affiche son « niveau de menace le plus élevé » depuis juillet 2014, faisant allusion à la mise en place du plan Hadar dans les grandes villes marocaines. Le ministère des Affaires étrangères néerlandais relève également que le nombre de Marocains partant faire le jihad en Syrie et en Irak est en « augmentation ».

A l’image de certains pays européens, les Pays-Bas recommandent à leurs ressortissants de ne pas s’approcher des « zones frontalières avec la Mauritanie, l’Algérie et le Sahara » en raison de la présence de mines et le risque d’attaques violentes.

Lire aussi : Tourisme : le Maroc « prend au sérieux » la baisse des réservations

 

article suivant

Trois questions à Said Mouline, directeur général de l'Agence marocaine de l'efficacité énergétique

Engagez-vous à nos côtés, pour un journalisme indépendant et exigeant.
Abonnement 100% numérique.

Tout TelQuel en illimité

Accédez à tous nos articles sur
ordinateur, tablette et mobile.

Les alertes confidentielles

Recevez par mail, les informations
confidentielles, en avant-première.

Le magazine en numérique

Recevez le magazine TelQuel en format
numérique en avant première.

Abonnement 100% numérique, à partir de 10DH le premier mois, puis 49DH par mois.