Le Maroc empêche 22 migrants de traverser le détroit de Gibraltar

Le Maroc empêche 22 migrants de traverser le détroit de Gibraltar

Les garde-côtes marocains ont empêché 22 migrants de traverser illégalement le détroit de Gibraltar vers l'Espagne à bord d'embarcations de fortune, selon un communiqué des autorités.

Par

Patera
Des migrants clandestins dans une embarcation pneumatique dans le détroit de Gibraltar. Image d'illustration. Crédit: AFP / Marcos Moreno Crédit: AFP / Marcos Moreno

Les garde-côtes marocains ont avorté « une tentative collective d’émigration illégale  d’un groupe de 22 ressortissants originaires de pays d’Afrique subsaharienne »,  selon un communiqué de la préfecture de Tanger paru le 12 mai et cité par l’agence de presse MAP.  Les migrants, qui étaient à bord de « trois embarcations pneumatiques », ont  été interceptés « sains et saufs ».

Au cours des derniers jours, la marine royale marocaine a empêché plus  d’une centaine de migrants de traverser illégalement le détroit de Gibraltar  vers l’Espagne. Vendredi, elle a intercepté un groupe de 40 personnes qui « s’apprêtaient à  prendre le large (…) à bord de quatre embarcations pneumatiques, dont une  motorisée », selon la préfecture de Tanger. Le 6 mai une intervention similaire avait concerné un groupe de 19  migrants à bord de deux embarcations pneumatiques. Et le 2 mai, 48 personnes  avaient déjà été interceptées dans des circonstances comparables.

Les tentatives de traversée du détroit de Gibraltar, bras de mer d’une  quinzaine de kilomètres à peine, sont actuellement moins nombreuses que celles entreprises depuis la Libye, en proie au chaos, vers l’Italie. En 2014, les autorités espagnoles avaient toutefois annoncé avoir secouru  3.500 migrants naviguant à bord d’embarcations de fortune, soit une hausse de  55% par rapport à 2013.

Lui-même soumis à une forte pression migratoire, le Maroc a mis en oeuvre  l’an dernier un vaste programme de régularisations parmi les 30.000 migrants se  trouvant sur son sol. Environ 20.000 demandes ont été satisfaites. Les autorités marocaines ont par ailleurs récemment procédé au démantèlement de campements  illégaux aux abords de Melilia

article suivant

Mohammed VI fait le point sur le remaniement avec El Othmani

Engagez-vous à nos côtés, pour un journalisme indépendant et exigeant.
Abonnement 100% numérique.

Tout TelQuel en illimité

Accédez à tous nos articles sur
ordinateur, tablette et mobile.

Les alertes confidentielles

Recevez par mail, les informations
confidentielles, en avant-première.

Le magazine en numérique

Recevez le magazine TelQuel en format
numérique en avant première.

Abonnement 100% numérique, à partir de 10DH le premier mois, puis 49DH par mois.