Les pesticides menacent les abeilles du Souss

Les apiculteurs du Souss dénoncent l’hécatombe d’abeilles dont d'après eux les pesticides seraient responsables.

Par

Omar produit essentiellement du mel d'oranger. Crédit : Guy Moll/Flickr.

Un apiculteur du Souss tire la sonnette d’alarme sur le site des Observateurs de France 24. Omar, qui cultive le miel de ses abeilles près de Taroudant, dit avoir perdu 90 % de sa récolte en deux ans. D’après lui, si ses abeilles meurent les unes après les autres, c’est à cause des pesticides utilisés par les agriculteurs. L’homme évoque la « provenance douteuse » des produits utilisés. Toujours d’après Omar, une dizaine d’apiculteurs de la région se trouve dans la même situation. En 2014, le bureau d’investissement agricole du Souss a fait des prélèvements sur les abeilles mortes, mais l’homme n’a pas eu de nouvelles depuis.

Lire aussi : Des pesticides cancérigènes autorisés au Maroc

D’après Bernard Nicollet, apiculteur français familier du Maroc contacté par France 24, « pour sauver la production agricole, la meilleure solution est que les apiculteurs s’éloignent des grandes zones agricoles et se dirigent vers les arbres qui ne font pas partie des grandes cultures intensives, comme le thym, le jujubier ou le romarin, quitte à ce que le goût soit différent ».

 Lire aussi : Mieux que le bio, l’agroécologie

article suivant

Trois questions à Nizar Baraka sur la sortie de crise