Un responsable belge, connu pour ses propos racistes, en visite à Rabat

Un responsable belge, connu pour ses propos racistes, en visite à Rabat

Le secrétaire d’État belge chargé de l’Immigration, Theo Francken, effectue une visite au Maroc. Il est connu pour avoir tenu des propos virulents envers la communauté marocaine en Belgique.

Par

Théo Francken
Theo Francken, secrétaire d'Etat belge à l'Asile et à la migration. Crédit : RTL

Visite controversée au Maroc. Le secrétaire d’État belge chargé de l’Immigration, Theo Francken, effectue une visite au Maroc en compagnie du ministre de l’Intérieur Jan Jambon à partir du 26 mars. Pour rappel, Theo Francken s’était distingué par ses propos virulents envers la communauté marocaine en Belgique. Le député du N-VA (Alliance néo-flamande, parti nationaliste flamand) avait partagé, le 21 novembre 2011 un article de The Economist agrémenté d’un commentaire où il met en doute la valeur ajoutée des diasporas du Maroc, du Congo ou de l’Algérie.

Durant sa visite au Maroc, Theo Francken abordera, avec les responsables marocains, des conditions de réadmission des « criminels illégaux » selon le quotidien belge De Standaard qui cite une interview radiophonique à laquelle a participé le représentant du N-VA. La délégation belge tentera également de mettre en place une coopération contre l’extrémisme et la radicalisation avec le Maroc.

On notera que le chef du N-VA, Bart de Wever a qualifié, dans une récente interview, la communauté berbère de « fermée » et estime qu’elle fait preuve de « défiance envers les autorités ». Ces propos ont été sévèrement critiqués par une grande partie du champ politique belge.

Lire aussi : Théo Francken en voulait aux « petits cons marocains » dès 2007

Yassine Alaoui Fidli

article suivant

Nous, citoyennes et citoyens marocains, déclarons que nous sommes hors-la-loi

Engagez-vous à nos côtés, pour un journalisme indépendant et exigeant.
Abonnement 100% numérique.

Tout TelQuel en illimité

Accédez à tous nos articles sur
ordinateur, tablette et mobile.

Les alertes confidentielles

Recevez par mail, les informations
confidentielles, en avant-première.

Le magazine en numérique

Recevez le magazine TelQuel en format
numérique en avant première.

Abonnement 100% numérique, à partir de 10DH le premier mois, puis 49DH par mois.