Attaques à l'acide à Casablanca: la préfecture dément

Attaques à l'acide à Casablanca: la préfecture dément

La préfecture de police de Casablanca assure que les informations relayées sur les réseaux sociaux sur une bande criminelle qui attaque les automobilistes de la ville "avec de l'acide" sont "dénuées de tout fondement".

Par

un homme brise la vitre d'une voiture
Crédit: DR

Dans un communiqué publié dans la soirée de samedi 14 février et relayé MAP, la cellule de communication de la préfecture de police du Grand Casablanca indique que « des sites et certains citoyens ont fait circuler un SMS en français dans lequel ils mettent en garde contre une bande de malfaiteurs habillés en costumes et qui font semblant de demander des renseignements aux automobilistes, en particulier les femmes, pour lancer, une fois les vitres abaissées, de l’acide sur le visage des conducteurs et voler leurs biens ». 

Le SMS, relayé par les réseaux sociaux depuis quelques jours, semble -à première vue-  crédible; il est signé, et la signataire affirme avoir vu six victimes dans un commissariat. Voici le message qui circule:

« Coucou les filles,
Vous le savez peut être déjà, mais pour celles qui ne sont pas allées sur les réseaux sociaux et celles qui n’ont pas face de book, il y a une bande de tarés, en costume, qui  s’adressent essentiellement aux femmes dans leur voiture. Une fois la vitre baissée ils leur jettent de l’acide au visage. Info confirmée par les autorités. Ce matin il y avait 6 jeunes femmes brûlées au commissariat de Gandhi. Faites attention à vous mes petites chéries« .

Selon le communiqué de la préfecture de police, l’origine de ce message reste inconnue, mais l’enquête a conclu que ces informations « sont dénuées de tout fondement« .  La préfecture estime que ce genre d’actes, « visent essentiellement à semer la panique chez les citoyens« , et rappelle qu’ils « sont passibles de sanctions conformément à la loi en vigueur« .

article suivant

Hrig : Le champion Anouar Boukharsa raconte sa nouvelle vie

Engagez-vous à nos côtés, pour un journalisme indépendant et exigeant.
Abonnement 100% numérique.

Tout TelQuel en illimité

Accédez à tous nos articles sur
ordinateur, tablette et mobile.

Les alertes confidentielles

Recevez par mail, les informations
confidentielles, en avant-première.

Le magazine en numérique

Recevez le magazine TelQuel en format
numérique en avant première.

Abonnement 100% numérique, à partir de 10DH le premier mois, puis 49DH par mois.