Riposte télévisée des journalistes du Monde au site Le360

Riposte télévisée des journalistes du Monde au site Le360

Les journalistes Gérard Davet et Fabrice Lhomme confirment approcher le terme d’une enquête de 5 ans sur la fortune du roi Mohammed VI et de son entourage.

Par

La fortune de Mohammed VI sujet d'investigation du Monde
Plateau TV de l'émission La Nouvelle Edition, sur Canal+.

Le 5 février 2014, les deux journalistes d’investigation du quotidien français Le Monde ont été invités sur le plateau de l’émission de Canal+ La Nouvelle Edition pour parler de leur travail.

Une prestation télévisée qui est donc intervenue au lendemain de la publication de l’article de Le360, qui rapportait que deux journalistes du Monde étaient sur le point de publier une « pseudo investigation », sur « un compte bancaire du souverain ainsi que celui de certains membres de la famille royale ».

Lire aussi: La fortune royale au cœur d’un conflit médiatique

« Un gros scoop »

Mais l’invitation de Canal+ était justifiée par une conférence donnée par les deux journalistes au Centre de formation des journalistes de Paris, et relayée par l’hebdomadaire Challenges dans son édition du 29 janvier. Selon ce magazine, les deux journalistes y ont évoqué leur prochain scoop, résultat de 5 ans d’enquête, sur la fortune de la famille royale marocaine. C’est à Washington que les journalistes disent avoir obtenu leurs informations, qu’ils promettent explosives :

[Il s’agit d’] un gros scoop, fruit de cinq ans d’enquête ; on va le sortir dans les semaines à venir, l’enjeu est très important ; par rapport aux écoutes téléphoniques de Nicolas Sarkozy, on est dans une autre catégorie.

Toutefois, les indiscrétions des deux journalistes ne sont guère allées plus loin, Fabrice Lhomme étant ensuite revenu à plus de discrétion :

Tout ce que l’on fait est entouré d’un certain secret, nous pensons avoir beaucoup d’avance sur la concurrence, mais restons prudents.

Sur le plateau de Canal+, les deux journalistes ont répété qu’ils ne « répondaient pas d’articles avant leur parution ». Toutefois, interrogé sur les informations mises en avant dans l’article de Le360, Gérard Davet a ajouté qu’elles étaient « partiellement vraies ». Rappelons que l’article du site d’information marocain s’appuyait sur des courriers qui auraient été envoyés par les deux journalistes au secrétaire particulier du roi Mounir Majidi, Lalla Meryem et Moulay Rachid, court-circuitant et démontant par avance leur travail d’investigation.

Évoquant recevoir régulièrement des pressions, sans mentionner de menaces particulières du Maroc,  Fabrice Lhomme a ensuite assuré que ces pressions étaient permanentes et qu’il fallait les accepter si on souhaitait faire du journalisme d’investigation.

article suivant

Casablanca Finance City : clap de fin pour le régime fiscal préférentiel

Engagez-vous à nos côtés, pour un journalisme indépendant et exigeant.
Abonnement 100% numérique.

Tout TelQuel en illimité

Accédez à tous nos articles sur
ordinateur, tablette et mobile.

Les alertes confidentielles

Recevez par mail, les informations
confidentielles, en avant-première.

Le magazine en numérique

Recevez le magazine TelQuel en format
numérique en avant première.

Abonnement 100% numérique, à partir de 10DH le premier mois, puis 49DH par mois.