Affaire CGI: les auditions reportées au mois d’avril

Le parquet de Fès a divisé les prévenus en plusieurs groupes lors de l’audience du 4 février. Mohamed Ali Ghannam et Anas Houir Alami comparaîtront le 14 mai prochain.

Par

Anas Alami, directeur général de la Caisse de dépôt et de gestion
Anas Alami, l'ex-directeur général de la Caisse de dépôt et de gestion, a été auditionné par le parquet de Fès, le 15 octobre. Crédit : Rachid Tniouni

Encore un report pour l’affaire CGI Madinat Al Badis. Le parquet de Fès a accueilli, le 4 février, les ex-directeurs de la Caisse de dépôt et de gestion (CDG) et de la Compagnie générale immobilière (CGI), respectivement Anas Houir Alami et Mohamed Ali Ghannam, ainsi que les 21 autres personnes impliquées dans cette affaire. Le but de cette réunion était visiblement de répartir les accusés en groupes pour une quatrième audition.

Celle-ci débutera le 15 et 16 avril lorsque « les deux premiers groupes (mis en place par le parquet de Fès, ndlr) de plus de 20 accusés seront auditionnés », selon le quotidien Al Ahdath datant du 5 février. Anas Alami, Mohamed Ali Ghannam, et Najib Rhila, le numéro 2 de la CGI, comparaîtront devant la justice le 14 mai prochain selon le quotidien L’Economiste. La même source rapporte que le désormais ex-patron de la CDG, Anas Alami, s’est dit « soulagé par la récente nomination d’Abdellatif Zaghnoun » à la tête de l’institution.

Ali Ghannam, Anas Houir Alami et les autres accusés sont poursuivis dans le cadre du scandale du projet Madinat Badis d’El Hoceima.

article suivant

4 juillet, 18h: 534 cas en 24 heures, 13 822 au total