Décès de l'homme politique socialiste Ahmed Benjelloun

Décès de l'homme politique socialiste Ahmed Benjelloun

L'ex secrétaire général du parti de l'Avant-garde démocratique et socialiste (PADS), Ahmed Benjelloun, est décédé dimanche 1er février à Rabat.

Par

Ahmed Benjelloun.
Ahmed Benjelloun. Crédit: Rachid Tniouni

Ahmed Benjelloun, l’une des figures de proue de la gauche marocaine, est décédé dimanche 1er février « des suites d’une longue maladie » à l’hôpital militaire de Rabat, a déclaré l’actuel dirigeant du PADS, Abderrahmane Benamar, à l’agence de presse MAP.

« La scène politique marocaine perd avec la disparition de Ahmed Benjelloun un grand militant resté fidèle aux principes et aux valeurs de son parti » , a-t-il ajouté. Frère du « martyr » Omar Benjelloun, assassiné en 1975, Ahmed Benjelloun est l’un des fondateurs du PADS. Il en était membre du secrétariat national jusqu’à sa mort des suites d’une maladie. Le PADS est né d’une scission, dans les années 80, de l’USFP. Le parti a notamment boycotté toutes les élections jusqu’en 2007.

Avocat de profession, Ahmed Benjelloun a co-fondé avec le Parti socialiste unifié (PSU) et le Congrès national ittihadi (CNI), un bloc nommé l’Alliance de la gauche démocratique, qui s’est récemment reformé en prévision des élections locales de 2015, sous le nom de « Fédération de la gauche démocratique » (FGD).

Avec MAP

article suivant

Abdelmadjid Tebboune est le vainqueur des élections présidentielles

Engagez-vous à nos côtés, pour un journalisme indépendant et exigeant.
Abonnement 100% numérique.

Tout TelQuel en illimité

Accédez à tous nos articles sur
ordinateur, tablette et mobile.

Les alertes confidentielles

Recevez par mail, les informations
confidentielles, en avant-première.

Le magazine en numérique

Recevez le magazine TelQuel en format
numérique en avant première.

Abonnement 100% numérique, à partir de 10DH le premier mois, puis 49DH par mois.