Charlie Hebdo: les frères Kouachi ont pris un otage

La traque pour retrouver les frères Kouachi, suspects dans la tuerie de Charlie Hebdo se poursuit. Après une course-poursuite, ils se sont retranchés avec un otage, ce vendredi 9 janvier au matin.

Par

Les frères Saïd et Chérif Kouachi, recherchés par la police pour l'attaque terroriste contre Charlie Hebdo.
Les frères Saïd et Chérif Kouachi, recherchés par la police pour l'attaque terroriste contre Charlie Hebdo. Crédit: AFP/Police française

Une prise d’otage était en cours vendredi matin dans une imprimerie d’une localité à une quarantaine de km au nord-est de Paris, après un échange de coups de feu et une course-poursuite avec les frères Kouachi, accusés de l’attentat contre Charlie Hebdo, révèle l’AFP qui cite des sources concordantes. Saïd et Chérif Kouachi retiennent un otage dans l’entreprise, selon une source policière.

Les coups de feu se sont produits à hauteur de la commune de Dammartin-en-Goële, située à environ une demi-heure de route de la zone où les fugitifs étaient recherchés depuis jeudi. Cette localité d’environ 8 000 habitants est située à une vingtaine de km de l’aéroport international de Roissy.

Le ministre de l’Intérieur, Bernard Cazeneuve, a confirmé aux médias à la sortie d’une réunion de crise à la présidence française qu’une « opération » impliquant les unités d’élite de la gendarmerie était en cours.

Le village était bouclé par les forces de l’ordre où des dizaines de gendarmes étaient en train de se déployer, a constaté un journaliste de l’AFP. Ils ont notamment établi un barrage à l’entrée de la commune sur la route qui mène vers la zone où les deux hommes, accusés d’avoir tué douze personnes mercredi au siège du journal satirique Charlie Hebdo à Paris, étaient recherchés depuis jeudi.

article suivant

L'annonce de certaines mesures dernièrement ne signifie guère la levée de l’état d’urgence sanitaire (Laftit)