La revue du web #6: la Twittoma dénonce l'ellipse de la mort de Baha à la TV

La revue du web #6: la Twittoma dénonce le retard de l'annonce de la mort de Baha à la télé

Un chat vert qui se balade en Bulgarie, la grosse arnaque de Discovery Channel, l'énorme "bad buzz" de François Hollande en chapka et les réactions de la Twittoma au décès d'Abdellah Baha. Bienvenue dans le 6e épisode de la revue du web.

Par

Un chat vert qui se balade en Bulgarie, la grosse arnaque de Discovery Channel, l’énorme « bad buzz » de François Hollande en chapka et les réactions de la Twittoma au décès d’Abdellah Baha. Bienvenue dans le 6e épisode de la revue du web.

(Presque) avalé par un anaconda

Teasé depuis plusieurs semaines par la chaîne américaine Discovery Channel, le documentaire Eaten Alive devait filmer un homme se faire avaler par un anaconda. Une manière pour Paul Rosolie de frapper les esprits pour dénoncer la destruction de la forêt amazonienne.  Ce scénario alléchant n’a fait qu’aiguiser la curiosité des spectateurs qui étaient nombreux devant leur petit écran dimanche 7 décembre, surtout suite à plusieurs bandes-annonces qui ont fait monter le suspense. Le résultat ? Un véritable pétard mouillé. Après avoir endossé une combinaison spéciale et s’être fait couvrir de sang de cochon, Paul Rosolie provoque une femelle anaconda qui finit par l’attraper et essaie de l’étouffer pour l’avaler. Mais bientôt le volontaire ne sent plus ses bras et panique quand il a « l’impression que ses os vont se briser« . Il appelle alors son équipe à l’aide, qui le libère aussitôt du prédateur de 7 mètres. Question : les scientifiques derrière l’expérience avaient-ils oublié que l’anaconda étouffe systématiquement ses victimes en les serrant fort avant de les avaler ? Ne pouvaient-ils pas prévoir une armure plus résistante ? En tout cas, les spectateurs n’ont pas hésité à dénoncer l’arnaque sur les réseaux sociaux.

Les réactions de la Twittoma au décès d’Abdellah Baha

Dimanche 7 décembre, la disparition d’Abdellah Baha, percuté par un train près de Bouznika, a fait réagir les utilisateurs de Twitter au Maroc. Outre les nombreux tweets rendant notamment hommage à la discrétion du bras droit du chef de gouvernement, les tweets dénonçaient essentiellement les conditions de sa mort, mais aussi le fait que la télévision nationale ait tardé à annoncer l’événement.

Mais pourquoi ce chat est-il vert ?

Les Martiens auraient-ils envoyé leurs animaux sur Terre pour un repérage ? C’est ce que l’on serait tenté de croire après avoir vu cette vidéo d’un chat complètement vert se baladant dans les rues de Varna, en Bulgarie. L’explication de la presse nationale est pour le coup beaucoup moins sensationnaliste. Notre matou coloré n’est pas à l’avant-garde de la mode, ni un chat extraterrestre. Il dort juste sur le toit d’un garage de couleur verte qui servait auparavant d’ancienne fabrique de peinture synthétique. Au fil des siestes, que l’on devine longues, le pelage du félin a adopté cette couleur.

François Hollande, icône du style

Vendredi 5 décembre, le président français était en visite officielle au Kazakhstan. Protocole oblige, François Hollande a été amené (malgré lui on suppose) à porter une chapka et l’habit traditionnel du pays. Un cliché qui n’a pas tardé à provoquer l’hilarité générale des réseaux sociaux. « Vivement son prochain voyage chez les pygmées, qu’on rigole », s’amuse un compte Twitter. Les détournements ne se sont pas fait attendre. Voici un palmarès du meilleur du pire de notre nouvelle icône du style.

Aux dernières nouvelles, la rédactrice en chef de notre magazine Icônes serait tentée de lui proposer un shooting photo pour annoncer les tendances de l’hiver, mais chut !

Maggie Simpson et Kim Jong Fun, scientifiques invétérés

Maggie_SimpsonDeux revues scientifiques sur Internet ont accepté de publier une étude co-signée par Maggie Simpson et Kim Jong Fun. Si ces personnes n’existent pas dans le monde réel, l’étude en question est encore moins sérieuse. Explications : l’ingénieur Alex Smolyanitsky voulait pointer du doigt le manque de crédibilité de ces revues qui n’hésitaient pas à publier des études peu sérieuses sans les contrôler, en échange d’une poignée de dollars. C’est ainsi que notre vrai scientifique a généré un texte parodique, mimant le style d’écriture d’une véritable étude scientifique, chargé de mots savants qui n’avaient aucun sens. L’ingénieur finit par appeler son travail « Confuses, les configurations homogènes » et signe Maggie Simpson (des personnages des Simpson) et Kim Jong Fun (détournement du nom du dictateur nord-coréen). Le seul petit hic, c’est que les deux revues pas si scientifiques que ça lui réclament près de 460 dollars pour avoir publié cette supercherie. Totalement délirant.

A lire sur RTBF.

article suivant

Jusqu'à 13 ans de prison pour les indépendantistes catalans

Engagez-vous à nos côtés, pour un journalisme indépendant et exigeant.
Abonnement 100% numérique.

Tout TelQuel en illimité

Accédez à tous nos articles sur
ordinateur, tablette et mobile.

Les alertes confidentielles

Recevez par mail, les informations
confidentielles, en avant-première.

Le magazine en numérique

Recevez le magazine TelQuel en format
numérique en avant première.

Abonnement 100% numérique, à partir de 10DH le premier mois, puis 49DH par mois.