Un prêt de 44 millions de dirhams pour une usine de fruits à Larache

La Banque européenne de reconstruction et de développement a annoncé accorder un prêt de 4 millions d'euros (44,1 millions de dirhams) à Frulact Maroc, société de transformation de fruits.

Par

Chaîne de production d'usine de fruit
L'usine de Larache accroît sa production en vue de répondre à la demande croissante en provenance du Moyen-Orient et d'Afrique du Nord. Crédit : Frulact.

Frulact Maroc, filiale marocaine du portugais Frulact, bénéficiera de ce prêt de la BERD pour financer le développement de sa seconde usine à Larache. Cette usine est dédiée à la première transformation de fruits tels que la fraise, la pêche, l’abricot et la figue notamment, à l’attention du marché du yaourt au fruit principalement.

Le développement de l’usine doit lui permettre d’accroître sa production de 75 % et ainsi de répondre à la demande croissante en provenance des pays du Moyen-Orient et d’Afrique du Nord. Cette usine complète la première usine Frulact du site de Fruprep, positionnée elle sur la deuxième transformation des fruits.

João Miranda, président et co-fondateur du groupe Frulact, a justifié le choix de cet investissement par la position stratégique du Maroc, qui « bénéficie d’un excellent emplacement grâce à sa proximité avec l’Europe et à ses liens avec les pays d’Afrique du Nord et du Moyen-Orient », rapporte l’agence Ecofin.

Frulact, créé au Portugal en 1987, est considéré par la BERD comme l’une des cinq premières sociétés européennes du marché des fruits. En plus de son site de Larache, au nord-ouest du Maroc, le groupe a des usines au Portugal, en Afrique du Sud et en France.

article suivant

Retour des MRE : le roi demande aux compagnies aériennes et maritimes de proposer des billets à des prix abordables