Les nouvelles plumes de Mohammed VI

Les nouvelles plumes de Mohammed VI

Un ton plus direct, des critiques dirigées contre les anciennes puissances coloniales et contre le gouvernement. Jeune Afrique analyse la nouvelle forme des discours du roi.

Par

Mohammed VI lors du discours du trône du 30 juillet 2014. Crédit : MAP
Mohammed VI lors du discours du trône du 30 juillet 2014. Crédit : MAP

Un ton plus direct, des critiques dirigées contre les anciennes puissances coloniales et contre le gouvernement. Jeune Afrique analyse la nouvelle forme des discours du roi.

« Extrêmement sévère à l’égard des anciennes puissances coloniales, la dernière allocution de Mohammed VI devant l’assemblée des Nations unies a beaucoup surpris », explique le journaliste de Jeune Afrique Youssef Aït Akdim, dans un article publié le 17 octobre. Le magazine français estime que le royaume a pris ses distances avec la posture traditionnelle consistant à adopter un ton mesuré dans ses discours. Et d’ajouter que Mohammed VI choisit de pointer les responsabilités historiques du colonisateur.

Changement de plume des discours de Mohammed VI ?

Le magazine remarque également que le ton des discours du roi a changé depuis plus d’un an : Le discours prononcé en octobre 2013 devant le parlement où le roi présentait un bilan noir de la gestion de Casablanca; le discours prononcé à Abidjan en Afrique où le roi appelait à des coopérations triangulaires entre l’Europe, le Maroc et le reste de l’Afrique.

Ce changement aurait été opéré par de nouveaux recrutements  au sein de l’équipe du roi Mohammed VI. Citant une source du sérail, le magazine explique que « Ahmed Akhchichine, ex-ministre de l’éducation et proche de Fouad Ali El Himma » aurait été ajouté à la liste des rédacteurs des discours du roi. Toutefois, la même source a déclaré au magazine que « Mohammed VI est très directif et que ses commandes sont précises ».

article suivant

Meknès : Arrestation de 11 individus impliqués dans un réseau de "sextorsion"

Engagez-vous à nos côtés, pour un journalisme indépendant et exigeant.
Abonnement 100% numérique.

Tout TelQuel en illimité

Accédez à tous nos articles sur
ordinateur, tablette et mobile.

Les alertes confidentielles

Recevez par mail, les informations
confidentielles, en avant-première.

Le magazine en numérique

Recevez le magazine TelQuel en format
numérique en avant première.

Abonnement 100% numérique, à partir de 10DH le premier mois, puis 49DH par mois.