Accord pour libérer les lycéennes nigérianes enlevées par Boko Haram

Accord pour libérer les lycéennes nigérianes enlevées par Boko Haram

Les autorités nigérianes ont annoncé le 17 octobre avoir conclu un accord avec Boko Haram.

Par

L'armée nigériane. Crédit : Michael Larson / Wikimedia.

La présidence et l’armée nigérianes ont annoncé vendredi 17 octobre avoir conclu un accord prévoyant un cessez-le-feu avec la secte islamiste Boko Haram. Il devrait permettre la libération des 219 lycéennes enlevées en avril dernier dans le nord-est du pays. L’Agence France Presse révèle l’information en citant le chef d’état-major Alex Badeh et le premier secrétaire de la présidence, Hassan Tukur.

Le 15 avril 2014, des hommes armés avaient pris d’assaut l’internat du lycée public pour filles de Chibok, mettant le feu à plusieurs bâtiments avant de tirer sur les soldats qui gardaient l’établissement. Ils avaient enlevé 276 jeunes filles âgées de 12 à 17 ans. Certaines avaient réussi à s’enfuir plusieurs semaines après.

article suivant

Mohammed VI appelle à « un nouveau contrat social »

Engagez-vous à nos côtés, pour un journalisme indépendant et exigeant.
Abonnement 100% numérique.

Tout TelQuel en illimité

Accédez à tous nos articles sur
ordinateur, tablette et mobile.

Les alertes confidentielles

Recevez par mail, les informations
confidentielles, en avant-première.

Le magazine en numérique

Recevez le magazine TelQuel en format
numérique en avant première.

Abonnement 100% numérique, à partir de 10DH le premier mois, puis 49DH par mois.