A Agadir, trois individus arrêtés pour le meurtre d’un soldat

Un soldat accusé par un groupe de jeunes d’avoir tenté de séduire une fille du quartier a été mortellement poignardé. La police a arrêté des suspects.

Par

Crédit : AFP

Trois suspects sont en garde-à-vue et deux autres en cavale, pour le meurtre d’un jeune soldat attaqué dans la nuit du 5 au 6 septembre, à Agadir, dans le quartier Essalam, selon l’agence officielle MAP.

Selon le quotidien Al Massae, premier à parler de l’affaire, le groupe assaillant, constitué de Sahraouis, s’en est pris au soldat qui aurait supposément tenté de séduire une fille de leur quartier. Ainsi, d’une simple altercation la scène bascule au drame. Un des jeunes du quartier brandit un poignard et blesse mortellement le soldat. Ce dernier décède lors de son transfert d’urgence à l’hôpital Hassan-II d’Agadir.

Les premières informations de l’enquête menée par la police judiciaire d’Agadir en coordination avec celle de Guelmim révèlent que les prévenus, au nombre de cinq, sont des étudiants originaires du Sahara. La victime, toujours, selon le quotidien Al Massae, est originaire de la localité d’Aït Melloul.

Badr Saoudi (avec MAP)

article suivant

Kelaat Mgouna: L'enfer des roses