Le journal du foot: Munir El Haddadi choisit la Roja

Pas de championnats cette semaine pour cause de trêve internationale. Une période dominée par les matchs éliminatoires des coupes continentales (Euro et CAN). Mais ce qui a marqué l’actualité footballistique du week-end est la décision prise par Munir El Haddadi.

Par

El Haddadi a choisi l'Espagne au détriment du Maroc. Crédit : AFP
El Haddadi a choisi l'Espagne au détriment du Maroc. Crédit : AFP

Munir El Haddadi choisit l’Espagne

Il était l’objet de convoitises des fans de football marocains et espagnols. Munir El Haddadi a mis fin, en fin de semaine dernière, au suspens qui l’entourait. La pépite du FC Barcelone jouera désormais pour l’équipe nationale espagnole. Le joueur a en effet pris part à la rencontre opposant l’Espagne à la Macédoine, le 8 septembre (victoire 5-1 de l’Espagne).

Contacté par le programme espagnol Onda Cero, le père du joueur, Mohamed El Haddadi, a déclaré : « Ils (l’Espagne, ndlr) l’ont appelé en premier et il les a suivi. Si le Maroc l’avait convoqué il aurait également répondu à l’appel. Je lui ai toujours dit de choisir la première équipe qui lui ouvre la porte ». Pour sa part, le sélectionneur des Lions de l’Atlas, Baddou Zaki, fulmine et a déclaré au bihebdomadaire sportif Al Mountakhab : « La citoyenneté ne s’achète pas. La citoyenneté ne se refuse pas ».

Le Maroc domine la Libye

Après un match nul décevant face au Qatar à Casablanca (0-0)les Lions de l’Atlas ont enfin redonné de l’espoir aux supporters. C’est à Marrakech, devant un public absent (seulement quelques milliers de spectateurs), que l’équipe nationale a largement dominé la sélection libyenne, en manque de compétition (aucun match disputé en plus de six mois), grâce à des réalisations signées Belhanda, Barrada et Iajour. Mention spéciale pour Barrada, qui était impliqué dans toutes les offensives marocaines et qui confirme sa forme affichée sous le maillot de l’Olympique de Marseille.

L’Espagne rassure, le Portugal s’effondre 

La Coupe du monde 2014 n’est plus qu’un mauvais souvenir pour l’Espagne. Les joueurs de la Roja se sont ressaisis après la défaite en amical face à la France (1-0) en étrillant la Macédoine (5-1). Le plus joli geste technique de ce match est sans doute la panenka de Sergio Ramos qui a permis à l’Espagne d’ouvrir le score.

Les Allemands, champions du monde en titre, se sont également repris après leur défaite en amical face à l’Argentine (4-2) en s’imposant face à l’Écosse (2-1) grâce à un doublé de l’attaquant du Bayern Munich, Thomas Müller. La rencontre a été le théâtre d’une scène insolite lorsque James Morrison et Christoph Kramer se sont affrontés dans un jeu de « pierre, feuille, ciseau » alors que les médecins allemands s’occupaient de la blessure de Marco Reus.

La surprise du weekend nous vient du Portugal. La Seleçao, privée de Cristiano Ronaldo, s’est inclinée à domicile face à l’Albanie (1-0) qui ne fait pourtant pas partie des favoris d’un groupe qui inclut également le Danemark et la Serbie. La réalisation albanaise est une très belle reprise de volée signée Bekim Balaj.

L’Angleterre s’est, quant à elle, distinguée lors du premier choc de ces éliminatoires qui l’opposait à la Suisse. Les Three Lions ont remporté la rencontre (2-0) grâce à un doublé de la nouvelle recrue d’Arsenal, Danny Welbeck.

L’Égypte et le Nigeria s’inclinent, les autres favoris confirment

L’actualité footballistique a également été marquée par le lancement des éliminatoires de la Coupe d’Afrique 2015 (qui se tiendra au Maroc). Les septuples champions d’Afrique, l’Égypte, ont débuté leur campagne de la pire des manières en s’inclinant face au Sénégal (2-0).

Le champion d’Afrique en titre, le Nigeria, s’est également incliné lors de sa première rencontre face au Congo (3-2). L’autre huitième de finaliste africain du Mondial, l’Algérie, s’est imposée 2-1 sur le terrain de l’Éthiopie. Hillel Soudani et Yacine Brahimi ont signé les deux réalisations des Fennecs. Dans le groupe D, le Cameroun s’est imposé face à la République démocratique du Congo (2-0) tandis que la Côte d’Ivoire s’est imposée face à la Sierra Leone. Le Ghana, quant à lui, n’a pas pu faire mieux qu’un nul face à l’Ouganda.

article suivant

Exclu Qitab : "L’Idéologie Arabe Contemporaine", Abdallah Laroui réédité