Abdelaziz Bouteflika tempère la tension avec le Maroc

Le président algérien Abdelaziz Bouteflika a appelé le Maroc et l’Algérie à faire fi des tensions qui minent les relations entre les deux pays.

Par

Le président algérien, Abdelaziz Bouteflika.
Bouteflika appelle les deux pays à « ne pas faire cas des futilités ordinaires ». Crédit : AFP

Détente en vue dans les relations diplomatiques entre le Maroc et l’Algérie ? A l’occasion de la commémoration, le 20 août, de la Journée nationale du moudjahid, un discours du président algérien Abdelaziz Bouteflika a été lu par son conseiller Mohamed Ali Boughaz. Dans ce discours, le chef de l’État algérien fait référence à la lutte contre l’occupation française, commune aux deux pays, et appelle les deux pays, unis par la « communauté de destin », à « ne pas faire cas des futilités ordinaires ».

A travers ce message se voulant fédérateur, le président algérien fait sans doute référence aux échanges auxquels se sont adonnés les agences de presse des deux pays, à savoir la MAP et l’Algérie Presse Service. Dans une série de dépêches, la MAP blâme l’Algérie pour le trafic de psychotropes tandis que l’APS accuse le Maroc de déverser du cannabis en Algérie.

 

article suivant

PLF et nomination d'ambassadeurs au menu du Conseil des ministres présidé par Mohammed VI