Fatiha Mejjati, jihadiste marocaine, rejoint l'Etat islamique

Fatiha Mejjati, considérée comme l’une des figures de la mouvance radicale marocaine, vient de rejoindre l’Etat islamique (Daesh).

Par

Portrait publié sur le compte Twitter de Fatiha Mejjati.

Celle qu’on connaissait sous le surnom de « veuve noire d’Al Qaïda » refait parler d’elle. Elle s’appelle Fatiha Mejjati et était épouse de Karim Mejjati, cadre d’Al Qaïda qui avait été abattu par la police saoudienne en avril 2005 en compagnie de son fils, Adam. Fin février 2014, la presse avait reparlé d’elle lorsqu’elle avait annoncé sur Twitter que son autre fils, Ilyas Mejjati, avait rejoint l’État islamique en Irak et au Levant. Cette fois-ci, c’est elle qui fera le déplacement. Dans un tweet publié le 9 juillet à 15 heures, elle poste une photo d’elle devant le tribunal islamique d’un village contrôlé par Daesh :

Fatiha Mejjati vivait depuis le décès de son mari et de son fils dans un appartement à Casablanca du quartier Gauthier.

En 2006, elle avait accordé un entretien à la chaîne France 3 :

article suivant

Le Covid-19 sonnera-t-il la fin des salles de cinéma ?