L’Etat islamique s’en prend au Maroc

L’Etat islamique s’en prend au Maroc

Dans une récente vidéo, des membres de l’État islamique (EI) s’en prennent vivement à des figures marocaine comme Omar Haddouchi, Mustapha Ramid et Abdeslam Yassine.

Par

Photo : capture d'écran

L’organisation, connue sous le nom d’État islamique (EI), a une nouvelle fois mené une attaque virulente à l’encontre de personnalités de la Salafiya Al Jihadiya et de l’ancien leader de l’Al Adl Wal Ihsane, Abdeslam Yassine. Dans la vidéo, l’EI critique sévèrement les propos du salafiste Omar Haddouchi concernant le jihad. Ce dernier s’était prononcé contre « les Marocains qui partent en jihad en Syrie ».  Un point de vue qui irrite l’EI, qui explique que le salafiste Haddouchi préfère plutôt soutenir « les frères démocrates et les aider dans leur perdition que d’appuyer les mesures des vrais jihadistes ». L’État islamique s’en est également pris aux deux autres leaders de la Salafiya al jihadiya, Abou Hafs et Hassan Kettani. Quant au défunt Abdeslam Yassine, il est qualifié de « polythéiste », et Mustapha Ramid est désigné comme le « ministre de l’injustice ».

Les jihadistes promettent d’attaquer le Maroc

Outre ces attaques contre des personnalités politiques, huit des Marocains appartenant au mouvement de Baghdadi « prévoient de ramener le jihad sur les terres marocaines ». Ces jihadistes, qui s’expriment dans un arabe mêlé de darija, ont affirmé qu’ils sont contents « de pouvoir assister à la khilafa (califat, ndlr) de leur vivant et qu’ils sont prêts à instaurer ce système au Maroc ».

article suivant

Défaillances d'état civil et carences statistiques : l'Afrique face à ses “invisibles”

Engagez-vous à nos côtés, pour un journalisme indépendant et exigeant.
Abonnement 100% numérique.

Tout TelQuel en illimité

Accédez à tous nos articles sur
ordinateur, tablette et mobile.

Les alertes confidentielles

Recevez par mail, les informations
confidentielles, en avant-première.

Le magazine en numérique

Recevez le magazine TelQuel en format
numérique en avant première.

Abonnement 100% numérique, à partir de 10DH le premier mois, puis 49DH par mois.