90% des Marocains contre l'interventionnisme américain

90% des Marocains contre l'interventionnisme américain dans la région

Une agence américaine a sondé la population de huit Etats arabes sur la politique des Etats-Unis menée dans la région.

Par

Les populations arabes sondées pensent que les Etats-Unis devraient "laisser la Syrie tranquille". crédit: Flickr/The U.S. Army

La majorité des Marocains (90%) pense que les Etats-Unis ne contribuent pas à la résolution de la paix et à la stabilité dans la région. C’est ce que révèle un sondage réalisé par l’agence américaine Zogby Research Services. Ce cabinet a cherché à savoir ce que pensaient les populations arabes de la politique menée par Washington dans leur région. Au cours du mois de mai, il a interrogé environ 1000 personnes dans chacun des huit Etats choisis : Palestine, Maroc, Egypte, Jordanie, Liban, Arabie Saoudite et Emirats arabes unis.

Le constat est sans appel : l’action menée par l’administration américaine est largement mal perçue. Un sentiment dommageable étant donné que la plupart des personnes interrogées considèrent pourtant que les relations avec les Etats-Unis sont importantes pour leur pays. C’est par exemple le cas de 80% des Marocains sondés.

Les Etats-Unis considérés partiaux en Palestine

Selon la plupart des sondés (hormis ceux des Emirats arabes unis), l’occupation israélienne en Palestine est « le plus grand obstacle à la paix et la stabilité dans le monde arabe« . Les Marocains et les Jordaniens sont ceux qui croient le moins (8%) en l’impartialité des Etats-Unis dans la résolution du conflit israélo-arabe. Pourtant, avec la fin du conflit en Syrie, elle constitue le défi le plus important à relever par les Etats-Unis, d’après les Marocains.

Au sujet de la Syrie, les Marocains tiennent une position paradoxale puisqu’ils voient la résolution du conflit comme un défi important pour les Etats-Unis mais choisissent de « laisser la Syrie tranquille parce que ce n’est pas leurs affaires » parmi les recommandations à donner à l’administration américaine proposées dans le questionnaire auquel ils étaient soumis (avec « donner plus d’attention à la crise humanitaire en des réfugiés syriens.« )

Toutes nationalités confondues, les populations sondées jugent que l’administration Obama n’a pas été efficace dans « l’amélioration des relations avec les arabes et les musulmans » mais qu’elle l’a été dans la « fin de la présence américaine en Irak » et le « travail de mise à fin du programme nucléaire iranien.« 

article suivant

Le débat sur les libertés individuelles s'invite au Parlement

Engagez-vous à nos côtés, pour un journalisme indépendant et exigeant.
Abonnement 100% numérique.

Tout TelQuel en illimité

Accédez à tous nos articles sur
ordinateur, tablette et mobile.

Les alertes confidentielles

Recevez par mail, les informations
confidentielles, en avant-première.

Le magazine en numérique

Recevez le magazine TelQuel en format
numérique en avant première.

Abonnement 100% numérique, à partir de 10DH le premier mois, puis 49DH par mois.