Nabil Benabdellah reste à la tête du PPS

Nabil Benabdellah, unique candidat à sa succession, réélu par 861 voix sur 885.

Par

Nabil Benabellah. Crédit : MAP

Sans surprise, Nabil Benabdellah rempile à la tête du PPS. Unique candidat à sa succession après le retrait de ses challengers, le secrétaire général a été réélu pour un deuxième mandat avec 861 voix sur 885 votants.

Pour rappel, Mohamed Grine et Saïd Saâdi se sont retirés de la course, dénonçant des « dépassements survenus avant et pendant le congrès ». Nouzha Skalli, Aziz Driouyech et Abdelhafid Oualalou ont également annoncé leur retrait de la course pour « préserver l’unité du parti ».

Les travaux du Congrès du PPS ont été prolongés d’une journée en raison des quelques 1 600 candidatures présentées par les militants pour siéger au comité central, le parlement du parti. Ce trop grand nombre de candidatures a entravé le bon déroulement du Congrès et retardé l’annoncé du nouveau secrétaire général.

article suivant

Reprise des cours en présentiel : le débat qui agite la rentrée scolaire