Drames de l'immigration clandestine: 2 morts à Tanger et des blessés à Nador et Mélilia

Par

Près de 400 migrants sur plus de 1 500 qui ont tenté un assaut mercredi 28 mai ont réussi à franchir la barrière séparant Nador et Mélilia. Par ailleurs, deux migrants sont morts noyés près de Tanger suite au chavirement d’une embarcation de candidats à l’immigration clandestine. 

Plus de 1 500 migrants ont tenté, mercredi 28 mai vers 4h du matin, de forcer le passage vers Mélilia, selon un communiqué des autorités de la ville de Nador à partir de laquelle l’assaut a été donné. Près de 400 d’entre eux ont réussi à franchir les barrières entourant la frontière, selon Juan Jose Imbroda, le maire de la localité. «Il y avait des hordes de gens, ils étaient difficiles à arrêter (…) la police marocaine a un peu collaboré, mais la pression était forte, une partie de la clôture extérieure a cédé», a expliqué ce dernier à une radio espagnole.

2.000 migrants ont franchi les barrières en 2014

De leur côté, les autorités de Nador explique que les migrants, qui ont pris d’assaut la barrière par groupe, «n’ont pas obtempéré aux sommations d’usage et ont procédé à des jets de pierres occasionnant des blessures à quatre éléments des forces de l’ordre et endommageant trois véhicules dont deux de service». Au total, la police marocaine a pu intercepter 500 personnes et une dizaine de blessés ont été évacués vers l’hôpital Hassani de Nador.

Depuis le début de l’année 2014, environ 2 000 migrants ont réussi à franchir la barrière entre Nador et Mélilia contre un millier en 2013. 

Autre drame de l’immigration clandestine, survenu cette fois ci au large de Tanger. Les autorités de la ville annoncent la découverte ce mercredi de deux cadavres, repêchés dans le large. Ces deux personnes sont mortes noyés après le chavirement d’une embarcation qui transportait 10 Camerounais et un Ivoirien, tous candidats à l’immigration clandestine vers l’Espagne. Huit passagers ont été secourus, tandis qu’un migrant est toujours porté disparu. 

article suivant

Les vols à destination du Maroc suspendus pour deux semaines à partir du 29 novembre