Corée du Sud. Chronique d’un naufrage

Corée du Sud. Chronique d’un naufrage

Le ferry Sewol, qui assurait la liaison entre Séoul et l’île de Jeju, a coulé à proximité de l’île de Byungpoong. C’est l’accident le plus meurtrier de l’histoire du pays.

Plus de 100 corps ont été repêchés tandis que 198 personnes, des lycéens en grande partie, sont encore bloquées dans les bâtiments du navire. Si l’espoir de les dégager vivantes est presque nul, leurs proches s’accrochent, entassés dans des gymnases en attendant d’être fixés sur leurs sorts. Le naufrage du Sewol, qui transportait 476 passagers, indigne la Corée du Sud. Il est le résultat d’une série de dysfonctionnements, aussi bien de la part de l’équipage que du gouvernement. La désertion du capitaine, ainsi que l’ordre d’évacuation tardif, ont poussé la présidente Park Geun-hye à déclarer meurtrier le comportement de l’équipage. Le manque de coordination entre les services de sauvetage a aussi aggravé la situation. Les causes du naufrage, elles, sont toujours inconnues : tandis que certains avancent que le navire a heurté le fond sous-marin, d’autres pensent que la cargaison a pu se déplacer et causer un déséquilibre. 

article suivant

Jusqu'à 13 ans de prison pour les indépendantistes catalans

Engagez-vous à nos côtés, pour un journalisme indépendant et exigeant.
Abonnement 100% numérique.

Tout TelQuel en illimité

Accédez à tous nos articles sur
ordinateur, tablette et mobile.

Les alertes confidentielles

Recevez par mail, les informations
confidentielles, en avant-première.

Le magazine en numérique

Recevez le magazine TelQuel en format
numérique en avant première.

Abonnement 100% numérique, à partir de 10DH le premier mois, puis 49DH par mois.