Balnéaire. Taghazout en marche

Après plusieurs années d’arrêt, la station touristique de Taghazout voit enfin le bout du tunnel. Porté par une nouvelle société, la SAPST, le projet est aujourd’hui sur de bons rails. Les travaux d’un premier hôtel adossé à un golf 18 trous sont d’ores et déjà lancés, et seront achevés, selon le management de la SAPST, à partir de 2014. Le projet, qui prévoit, entre autres, la réalisation de huit unités hôtelières, des résidences touristiques, une médina, un village de surfers, et un centre de shopping sera entièrement opérationnel à partir de 2016. C’est en tout le calendrier sur lequel s’engage le nouveau promoteur de la station. Une SA créée en juillet 2011, et contrôlée exclusivement par des actionnaires marocains : CDG développement, le groupe Alliances, Akwa Group, la SMIT et le Fonds marocain de développement touristique. Estimé à 10 milliards de dirhams, l’investissement global sera financé par des fonds propres, mais surtout par de l’endettement bancaire. Bon vent.

article suivant

Les 10 commandements de la CGEM pour la mise en oeuvre du nouveau modèle de développement